Diego Godín

Diego Roberto Godín Leal, né le à Rosario en Uruguay, est un footballeur international uruguayen qui évolue au poste de défenseur central à l'Inter Milan.

Pour les articles homonymes, voir Godin.

Diego Godín

Diego Godín avec l'Uruguay pendant la Coupe du monde 2018
Situation actuelle
Équipe Inter Milan
Numéro 2
Biographie
Nom Diego Roberto Godín Leal
Nationalité Uruguayen
Espagnol
Nat. sportive Uruguayen
Naissance
Lieu Rosario (Uruguay)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. Depuis 2003
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
Defensor
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2003-2006 CA Cerro05600(6)
2006-2007 Nacional04600(2)
2007-2010 Villarreal CF11600(4)
2010-2019 Atlético de Madrid3880(27)
2019- Inter Milan0025 0(0)
Total 6000(39)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2005- Uruguay127 00(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 27 février 2020

Biographie

Jeunesse et formation

Né à Rosario, Diego Godín (surnommé El Faraón) commence à jouer au football à l'âge de cinq ans. Le jeune uruguayen rêve de jouer pour la Celeste, à l'instar de son idole, Enzo Fransescoli[1]. À l'âge de quinze ans, Godín quitte Rosario pour Montevideo, où il évolue avec le Defensor Sporting Club, mais l'expérience est peu convaincante. Il rejoint alors le Club Atlético Cerro, un autre club de la capitale.

Carrière en club

Diego Godín commence sa carrière professionnelle en 2003 à l'âge de 17 ans au sein du CA Cerro[2]. Milieu offensif à son arrivée, Godín deviendra peu à peu défenseur central[1]. Ses bonnes performances lui permettent de se faire remarquer par le prestigieux club Nacional de Football, également basé dans la capitale uruguayenne.

Après une saison passé au Nacional, Godín est recruté par Villareal pour la saison 2007-2008[3]. En effet, Villareal avait besoin d'un défenseur central faute d'avoir pu garder Roberto Ayala. Godín et le Villareal atteindront la deuxième place en ligue espagnole.

En août 2010, Godín quitte Villareal pour l'Atlético de Madrid, club champion d'Europa League en titre, où il joue comme défenseur central. Godin remporte peu après son arrivée à Madrid la Supercoupe d'Europe, mais son équipe est éliminée en phases de groupe de Ligue Europa, malgré un but de Godín face à Rosenborg.

En 2011, Godín commence à porter le numéro 2 (numéro qu'il gardera par la suite) qu'il obtient à la suite du départ de Juan Valera à l'été 2011. Godín est titulaire lors des victoires des Colchoneros en finale de l'Europa League 2012 et en Supercoupe d'Europe 2012 le 31 août 2012[4].

Lors de la 2013/2014, Godín et l'Atlético remportent le championnat espagnol pour la première fois depuis 18 ans. Le titre leur revient après le match nul (1-1) face au FC Barcelone lors de la dernière journée de championnat grâce à l'égalisation de Godín. L'Atlético arrivera également en finale de la Champions League le 24 mai 2014 face au Real Madrid, où Godín ouvre le score. Cependant, le Real égalise et marque trois autres buts, dont un sur pénalty à la suite d'une faute de Godín[5].

En août 2015, Godín décide de prolonger son contrat jusqu'en 2019[6], malgré l'intérêt que lui portent d'autres clubs européens. Le 28 mai 2016, Godín et ses coéquipiers ne parviennent pas à prendre leur revanche sur le Real Madrid en finale de Champions League et s'inclinent sur pénaltys face à leur rivaux madrilènes.

Au cours de la saison 2017/18, Godín et l'Atlético terminent troisième de leur groupe en Ligue des Champions, ce qui entraine leur élimination mais aussi leur repêchage dans un autre tournoi, la Ligue Europa. L'Atlético remporte la finale de la Ligue Europa face à l'Olympique de Marseille[7], et Godín fait partie, en raison de ses bonnes prestations, des trois candidats au prix du meilleur joueur de l'Europa League (trophée en fin de compte remporté par son coéquipier Antoine Griezmann).

En août 2018, à la suite du départ de Gabi, Godín devient capitaine des Colchoneros. Il remporte peu après sa troisième Supercoupe de l'UEFA en battant le Real Madrid 4-2[7].

Le 25 janvier 2019, Diego Godin passe sa visite médicale avec l'Inter Milan qu'il rejoindra l'été 2019. Le 22 février 2019, Beppe Marotta, confirme que Diego Godin rejoindra l'Inter Milan et officialisera bientôt son transfert[8].

Le 7 mai 2019, lors d’une conférence de presse, Diego Godín annonce avec émotion qu’il quittera l’Atlético Madrid à la fin de la saison, après neuf ans passés au club.

Sélection nationale

Le 26 octobre 2005, alors qu'il est âgé de 19 ans, Godín est appelé par Jorge Fossati pour sa première sélection en équipe nationale, à l'occasion d'un match amical face au Mexique[9].

En 2007, Godín est appelé par Óscar Tabárez pour participer à la Copa América. Tabárez lui donne une place de titulaire lors du premier match face au Pérou, mais confie par la suite la défense centrale à Andrés Scotti et Diego Lugano. C'est sur le banc que Godín assistera à l'élimination de son équipe en demi-finale face au Brésil[10].

Diego Godín dispute sa première Coupe du monde en 2010, après que son équipe se soit qualifié en barrages face au Costa Rica[11]. Il occupe la place de défenseur central aux côtés du capitaine uruguayen Diego Lugano. Blessé lors du dernier match de poules face au Mexique, Godín voit son équipe se qualifier pour les huitièmes de finale, une première pour l'Uruguay depuis 1990. Signe de l'efficacité de la défense uruguayenne, Godín et ses coéquipiers n'encaissent aucun but en phase de groupes[12]. Pourtant présent lors de la victoire en huitièmes, il manque les quarts de finale face au Ghana à nouveau en raison d'une blessure[13], mais dispute la demi-finale face aux Pays-Bas ainsi que le match pour la troisième place face à l'Allemagne (matchs tous deux perdus).

Godín fait partie de l'effectif uruguayen lors de la Copa América 2011. Malade, Godín ne peut disputer la plupart des matchs, ce qui n'empêchera pas son équipe de remporter le tournoi. En fin de compte, il ne jouera que deux minutes lors des derniers instants de la finale face au Paraguay[14].

La victoire en Copa América ouvre à l'Uruguay les portes de la Coupe des Confédérations 2013. Godín y joue tous les matchs, à l'exception de l'écrasante victoire face à Tahiti (score: 8-0). Il ne parvient pas à éviter l'élimination de son équipe en demi-finale face au Brésil[15].

Diego Godín aide son équipe à se qualifier à la Coupe du Monde 2014, en jouant les deux matchs de barrages face à la Jordanie[16]. Au Brésil, l'Uruguay débute très mal sa Coupe du Monde en perdant son premier match face au Costa Rica (score : 1-3). De plus, Diego Lugano, capitaine d'équipe, ne peut participer aux matchs face à l'Angleterre et l'Italie en raison d'une blessure au genou. Godín obtient donc le brassard de capitaine et occupe à présent la charnière centrale avec son coéquipier à l'Atlético Madrid, José María Giménez. La Celeste parviendra tout de même à se rattraper en battant l'Angleterre puis l'Italie. Face aux Italiens, Godín marquera l'unique but du match de la tête sur corner, qualifiant son équipe dans la foulée[17]. L'aventure s'arrêtera cependant en huitièmes à la suite de la défaite 2-0 face à la Colombie.

Par la suite, Godín gardera le rôle de capitaine, tandis que son coéquipier Giménez obtiendra une place de titulaire dans la défense centrale uruguayenne[18]. Les deux défenseurs font partie de l'effectif uruguayen pour la Copa América 2015. La Celeste, tenante du titre, est éliminée en quart de finale par les Chiliens, futurs vainqueurs du tournoi[19].

Titulaire lors la Copa América Centenario en 2016, Godín et l'Uruguay quitteront le tournoi à l'issue des phases de poules. C'est au cours de ce tournoi que le défenseur uruguayen effectuera son centième match en sélection nationale[20].

Après avoir aidé son équipe à se qualifier (notamment en inscrivant trois buts), Diego Godín est sélectionné par Óscar Tabárez pour participer à la Coupe du Monde 2018[21]. Avec leur défense efficace, Godín et ses coéquipiers forment la seule équipe à ne pas avoir encaissé de buts durant la phase de groupes. L'Uruguay atteindra les quarts de finale, où elle s'inclinera face à la France.

Le 25 mars 2019, à l'occasion d'un match amical face à la Thaïlande, Godín honore sa 126ème cape en équipe d'Uruguay, devenant ainsi le joueur le plus capé de histoire de l'équipe en battant le record de Maxi Pereira.

En mai 2019, il est à nouveau appelé à disputer la Copa América au Brésil. Lors du premier match face à l'Équateur, il délivre une passe décisive pour Edinson Cavani (score final : 4-0). Son équipe est finalement éliminée par le Pérou en quarts de finale (score : 0-0, 4-5 t.a.b.)

Style de jeu

Excellent en ce qui concerne le jeu de tête, il marque plusieurs buts déterminants sur corner: l'unique but de son club le 17 mai, lors de la 38e journée de la Liga 2013/2014, entérinant le score final (1-1) permettant à l'Atlético d'être champion, le 24 mai 2014 à l'occasion de la finale de Ligue des champions où son équipe s'incline 4-1 après prolongations, ainsi que le 24 juin de la même année contre l'Italie où il marque du dos le but qui permet à l'Uruguay de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014. Il est aussi très performant dans son placement défensif.

Vie personnelle

Il est le parrain de la fille d'Antoine Griezmann.

Depuis le 28 juillet 2011, il possède la nationalité espagnole[22]. Il épousa en décembre 2018, sa compagne de longue date Sofia Herrera.

Palmarès

En club

Atlético de Madrid

En sélection

Distinctions personnelles

Statistiques

Carrière

Statistiques de Diego Godín au 25 Février 2020[23]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)SupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
UruguayTotal
Division MBPd MBPdMBPdCMBPdMBPdMBPd
2002-2003 CA Cerro Primera División 1 0- 0 00---------- 100
2003-2004 CA Cerro Primera División 8 0- 0 00---------- 800
2004-2005 CA Cerro Primera División 17 1- 0 00-------100 1810
2005-2006 CA Cerro Primera División 30 52 4 00-------710 4162
2006-2007 CA Cerro Primera División - -- - ---------200 200
Sous-total 5662400-------1010 7072
2006-2007 Nacional Primera División 26 00 4 00---CL+CS10+62+00620 5240
Sous-total 2600400----1620620 5240
2007-2008 Villarreal CF Liga 24 11 3 00---C37001000 4411
2008-2009 Villarreal CF Liga 31 02 - -----C1700900 4702
2009-2010 Villarreal CF Liga 36 32 2 00---C36001100 5532
Sous-total 9145500----20003000 14645
2010-2011 Atlético de Madrid Liga 25 00 1 11---C3+SE3+11+00400 3421
2011-2012 Atlético de Madrid Liga 27 23 1 00---C31310902 5035
2012-2013 Atlético de Madrid Liga 35 12 5 00---C3+SE1+1001300 5512
2013-2014 Atlético de Madrid Liga 34 41 5 20200C110201310 6491
2014-2015 Atlético de Madrid Liga 34 30 3 00200C1910600 5440
2015-2016 Atlético de Madrid Liga 31 11 3 00---C11201930 5542
2016-2017 Atlético de Madrid Liga 31 31 5 01---C11000710 5342
2017-2018 Atlético de Madrid Liga 30 00 3 10---C1+C34+80+00+01301 5811
2018-2019 Atlético de Madrid Liga 30 31 2 00---C1+SE6+11+01+1300 4243
Sous-total 2771692812400-79637853 4662817
2019-2020 Inter Milan Serie A 16 01 2 00---C1500400 2701
Sous-total 1601200----500400 2701
Total sur la carrière 47327174312400-1188313583 7734425

Buts internationaux

#DateLieuAdversaireScoreRésultatsCompétitions
1.27 mai 2006Stade de l'Étoile rouge, Belgrade, Serbie Serbie1-11-1Match amical
2.16 août 2006Stade international du Caire, Le Caire, Égypte Égypte1-02-0
3.18 octobre 2006Estadio Centenario, Montevideo, Uruguay Venezuela1-04-0
4.24 juin 2014Arena das Dunas, Natal, Brésil Italie1-01-0Coupe du monde 2014
5.8 octobre 2015Estadio Hernando Siles, La Paz, Bolivie Bolivie1-02-0Éliminatoires Coupe du monde 2018
6.13 octobre 2015Estadio Centenario, Montevideo, Uruguay Colombie1-03-0
7.17 novembre 2015Estadio Centenario, Montevideo, Uruguay Chili1-03-0
8.5 juin 2016University of Phoenix Stadium, Glendale, États-Unis Mexique1-11-3Copa América Centenario

Notes et références

  1. UEFA.com, « Godín : "Je n'aimais pas être défenseur" », UEFA.com, (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  2. Un petit cours de samba ? E13 – Uruguay – Diego Godin, www.toutlemondesenfoot.fr, 24 mai 2014.
  3. uefa.com, « Villarreal engage Godín - UEFA Europa League - News - UEFA.com », sur UEFA.com (consulté le 14 août 2018)
  4. (en) Karel Stokkermans, « UEFA Champions League, Europa League 2011-12 », sur www.rsssf.com (consulté le 14 septembre 2018)
  5. (en) UEFA.com, « UEFA Champions League - Real Madrid-Atlético », sur UEFA.com (consulté le 14 septembre 2018)
  6. Rédaction, « Diego Godin prolonge jusqu'en 2019 avec l'Atletico Madrid », L'ÉQUIPE, (lire en ligne, consulté le 15 août 2018)
  7. (en) Karel Stokkermans, « UEFA Champions League, Europa League 2017-18 », sur www.rsssf.com (consulté le 14 septembre 2018)
  8. le10sport.com, « L’Inter évoque une arrivée de Godin! », sur le10sport.com (consulté le 22 février 2019)
  9. « Uruguay - International Matches 2001-2005 », sur www.rsssf.com (consulté le 15 août 2018)
  10. « Copa América 2007 », sur www.rsssf.com (consulté le 14 août 2018)
  11. (en-GB) FIFA.com, « 2010 FIFA World Cup South Africa™ - Matches - Uruguay-Costa Rica - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 14 août 2018)
  12. FIFA.com, « Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ - Infos - La clé de voûte Celeste - FIFA.com », www.fifa.com, (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  13. (en) « Uruguay defender Diego Godin out of Ghana tie », sur news.bbc.co.uk, (consulté le 14 août 2018)
  14. « URUGUAY - PARAGUAY », sur lequipe.fr (consulté le 14 août 2018)
  15. « Tournois FIFA Joueurs & Entraîneurs - Diego GODIN », sur FIFA.com (consulté le 14 août 2018)
  16. « Mondial 2014 : l'Uruguay, dernier qualifié », Le Monde.fr, (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  17. FIFA.com, « Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ - Infos - Godin, une tête qui vaut de l'or - FIFA.com », www.fifa.com, (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  18. FIFA.com, « Live - Copa America - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 14 août 2018)
  19. « Le Chili remporte la Copa America 2015 », Le Monde.fr, (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  20. FIFA.com, « Triplé argentin, cauchemar brésilien et nouveau gardien », FIFA.com, (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  21. Rédaction, « Uruguay : Edinson Cavani et Luis Suarez dans la liste des 23 pour le Mondial », L'ÉQUIPE, (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  22. http://www.clubatleticodemadrid.com/Web/noticia/template_noticia/noticia1.php?idnoticia=26271&previo=1
  23. « Fiche de Diego Godín », sur footballdatabase.eu

Liens externes


  • Portail du football
  • Portail de l’Uruguay
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.