Diego Lugano

Diego Alfredo Lugano Morena, (né le à Canelones), est un footballeur international uruguayen, défenseur central jouant pour l'équipe nationale d'Uruguay.

Pour les articles homonymes, voir Lugano (homonymie).

Diego Lugano

Lugano avec l'Uruguay en 2014.
Biographie
Nom Diego Alfredo Lugano Morena
Nationalité Uruguayen
Italien
Nat. sportive Uruguayen
Naissance
Lieu Canelones (Uruguay)
Taille 1,88 m (6 2)
Poste Défenseur central
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1999-2002 Nacional013 0(0)
2001-2002 CA Plaza046 0(4)
2003-2006 São Paulo FC135 0(9)
2006-2011 Fenerbahçe SK223 0(27)
2011-2013 Paris SG021 0(1)
2012-2013 Málaga CF011 0(0)
2013-2014 West Bromwich012 0(1)
2014-2015 BK Häcken011 0(0)
2015-2016 Cerro Porteño016 0(5)
2016-2017 São Paulo FC028 0(2)
1999Total516 (48)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2014 Uruguay 095 0(9)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Biographie

Vie personnelle

Diego possède la double nationalité uruguayenne et italienne grâce à ses grands-parents qui sont originaires de la région de Bologne[1].

Lugano a eu trois enfants avec sa femme, Karina Roncio : Nicolás, Thiago et Bianca. Il a un tatouage du nom de chacun de ses enfants (Nico au bras droit, Thiago sur l'omoplate gauche et Bianca en bas du ventre à gauche)[réf. nécessaire]

Carrière en club

São Paulo (2003-2006)

Après avoir joué à Plaza Colonia et au Nacional, il signe au São Paulo FC. En 2005, il contribue à l'obtention de plusieurs titres Campeonato Paulista, Copa Libertadores et Championnat du monde des clubs de la FIFA.

En 2005, il est nommé dans l'équipe-type des joueurs d'Amérique du Sud[2]. En 2006, il dispute la finale de la Copa Libertadores et remporte le Brasileirão. Il est aussi lauréat du Ballon d'argent en 2004 et 2005.

Fenerbahçe (2006-2011)

Lugano au Fenerbahçe

En août 2006, il signe pour quatre ans à Fenerbahçe pour une somme de 7.5 millions € . Lui et son ancien coéquipier Edu Dracena étaient les meilleurs de la ligue avec des puissantes capacités défensives qui ont aidé Fenerbahçe pour gagner la ligue durant l'année du 100e anniversaire du club. Il remporte la Championnat de Turquie dès la première saison, celle du centenaire du club.

En 2008, il contribue à la première qualification de Fenerbahce en quarts de finale de Ligue des Champions, perdu face à Chelsea (il marque un but lors du match aller de 1/8 contre le FC Séville). À la suite d'un carton rouge, il a été suspendu pendant 5 semaines après le match derby contre le SK Galatasaray lors de la saison 2008-09 où il frappe Emre Asik le 12 avril 2009 au Stade Ali Sami Yen.

Fenerbahçe termine 2e du championnat.

En août 2009, il prolonge pour 4 ans mais, en 2011, l'exclusion de Fenerbahçe des compétitions européennes à la suite de matchs truqués, change la situation et, se sentant trahi, il entend relever un nouveau défi.

Il est connu pour sa présence en attaque, comme il l'a montré avec son ancien club, après avoir marqué des buts en position de pointe ou en soutien de la ligne avant. Il est devenu un favori des fans avec sa ténacité spectaculaires et défensive. Aujourd'hui, il a un lien fort avec les supporters de la Fenerbahçe.

Paris Saint-Germain (2011-2013)

Le , Fenerbahçe annonce son transfert au Paris Saint-Germain[3] alors que Valence et la Juventus étaient intéressés. Il signe au Paris Saint-Germain le 30 août et portera le no 15. Son transfert est estimé à 3,5 millions d'euros. Diego Lugano devient alors le 3e plus gros salaire du PSG avec un salaire brut mensuel estimé à 330 000 euros par mois[4].

Il inscrit son premier but de la tête, lors des 32e de finale de Coupe de France face à la formation amateur de Locminé à la 93e minute de jeu, permettant de qualifier d’extrême justesse son club en 16e de finale[5].

À la suite de ses performances peu convaincantes et de la concurrence au sein du PSG, il ne joue plus une seule minute de la fin de la saison 2011-2012 jusqu'à son transfert au mercato d'hiver 2012-2013.

Malaga (2013)

Le , il est prêté au Málaga CF[6]. Il connait quelques problèmes physiques et ne joue que onze matches. À la fin de la saison 2012-2013, le club de Malaga décide de ne pas prolonger le prêt.

Ne figurant pas dans les plans du nouvel entraîneur parisien Laurent Blanc, le 2 août 2013, il signe un contrat de deux ans en faveur de West Bromwich Albion.

West Bromwich Albion (2013-2014)

Il fait ses débuts en Premier League le lors de la 6e journée. Pour son premier match, West Bromwich Albion s'impose 2-1 à Old Trafford contre Manchester United. Le lors de la 22e journée, il marque face à Everton et permet à son équipe de faire match nul 1-1[7]. Au mois de mai de la même année, le club annonce la fin de sa collaboration avec le joueur.

BK Häcken (2015)

Alors qu'il est sans club depuis la fin de son passage en Premier League, il signe en mars 2015 un contrat de 3 mois avec le club suédois de BK Häcken. Il reste au club jusqu'à la fin de son contrat, après 11 apparitions en Allsvenskan[8].

Cerro Porteño (2015)

Le 15 juillet 2015, il s'engage pour deux ans avec le club paraguayien de Cerro Porteño, club de la ville d'Asuncion[9].

Retour à São Paulo (depuis 2016)

Le 7 janvier 2016, Diego Lugano retourne au Brésil au São Paulo FC après avoir résilié son contrat avec le Cerro Porteño. Le joueur aurait signé un contrat d'un an.

Carrière en sélection

Lugano fait ses débuts avec l'équipe d'Uruguay en 2003. Il en devient par la suite capitaine.

En demi-finale de la Copa América 2007, il manque un penalty contre le Brésil qui gagne (2-2 ap, 5-4) aux tirs au but. L'Uruguay termine la compétition à la quatrième place, s'inclinant (1-3) face au Mexique lors de la petite finale.

Avec Diego Forlán, Edinson Cavani et Luis Alberto Suárez, l'Uruguay termine 4e de la Coupe du monde 2010 face à l'Allemagne (2-3) en Afrique du Sud.

Le à Buenos Aires en Argentine, Il remporte la Copa América 2011 en tant que capitaine de sa sélection en finale face au Paraguay sur le score de (3-0).

Lors de la Coupe des confédérations 2013, il s'illustre en ouvrant le score dans la phase de poule contre le Nigeria (2-1). L'Uruguay termine à la quatrième place, s'inclinant face à l'Italie (2-2) après prolongation (2 tirs au but à 3) lors de la petite finale, après avoir perdu en demi-finales face au Brésil (1-2).

En mai 2014, il est sélectionné par Óscar Tabárez pour participer à la Coupe du Monde au Brésil. Capitaine lors de la première rencontre face au Costa Rica (défaite 1-3), Lugano se blesse et ne peut participer au reste du Mondial. Cette rencontre sera son dernier match en équipe nationale.

Statistiques

Statistiques de Diego Lugano au 4 mai 2014[10]
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueCompétition(s)
continentale(s)
Championnat du
monde des clubs
UruguayTotal
Division MB MBMBCMBMBMBMB
2003 São Paulo FC Série A 24 2 - ---CS20--10 272
2004 São Paulo FC Série A 34 1 - ---CL80--10 431
2005 São Paulo FC Série A 27 5 - ---CL171--70 516
2006 São Paulo FC Série A 11 0 - ---CL1002010 240
2006-2007 Fenerbahçe Süper Lig 24 4 - ---C1+C32+50+1--90 405
2007-2008 Fenerbahçe Süper Lig 23 0 3 0--C1111--61 432
2008-2009 Fenerbahçe Süper Lig 25 7 7 0--C190--102 519
2009-2010 Fenerbahçe Süper Lig 25 3 8 1--C391--131 556
2010-2011 Fenerbahçe Süper Lig 28 7 2 2--C320--151 4710
2011-2012 Paris SG Ligue 1 12 0 3 110C350--83 294
2012-2013 Paris SG Ligue 1 0 0 - ---C100--50 50
2012-2013 Málaga CF (prêt) Liga 11 0 - ---C100--91 201
2013-2014 West Bromwich Albion Premier League 7 1 1 020-----100 201
2015 BK Häcken Allsvenskan 11 0 0 000------- 110
2015 Cerro Porteño División Profesional 15 5 - ---------- 155
2016 São Paulo FC Série A - - - ---------- 00
Total sur la carrière 2563024430-80420959 46047

Buts en sélection

Palmarès

Sélection

Uruguay

Club

Nacional
São Paulo FC
Fenerbahçe
Paris Saint-Germain

Individuel

Notes et références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de l’Uruguay
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.