Discret

Dans le discours scientifique et de façon informelle, un objet est dit discret lorsque ses points sont écartés les uns des autres, le contraire étant dénommé un objet continu[1]. L'opposition du continu et du discret est un thème philosophique important déjà interrogé par la philosophie grecque[2].

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Le terme est notamment utilisé :

Autres

Références

  1. (en) William Timothy Gowers (dir.), The Princeton Companion to Mathematics, Princeton et Oxford, Princeton University Press, , 1034 p. (ISBN 978-0-691-11880-2, lire en ligne), p. 6.
  2. Jean-Michel Salanskis, « Continu et discret », Encyclopædia Universalis (consulté le 11 janvier 2011).
  3. (en) Martin Aigner (trad. David Kramer), Discrete mathematics, American Mathematical Society, , 388 p. (ISBN 978-0-8218-4151-8), p. 3.
  4. (en) Norman L. Biggs, Discrete mathematics, Oxford University Press, , 425 p. (ISBN 978-0-19-850717-8, lire en ligne), p. 89.

Voir aussi

Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.