Dode d'Astarac

Dode d'Astarac ou Sainte Dode est une martyre chrétienne du Ve siècle.

Pour les articles homonymes, voir Doda.
L'église Sainte-Dode dans le Gers

Biographie

Née païenne et de famille aristocrate, Dode et son frère Montin se convertissent au christianisme contre l'avis de leur père. Obligée de s'enfuir avec son frère, Dode est rattrapée sur l'actuel territoire de Sainte-Dode (Gers) au lieu-dit Orria Val, où elle est décapitée par des soldats. Se relevant, elle aurait marché jusqu'à la fontaine aujourd'hui dénommée Houn dou Capulet de Santo pour étancher le sang coulant de son cou. Cette fontaine est située au nord-est de l'église Sainte-Dode[1],[2].

Dode et son frère Montin sont tous deux sanctifiés[2].

Notes et références

  • Portail du catholicisme
  • Portail du Haut Moyen Âge
  • Portail du Gers
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.