Dolbeau-Mistassini

Dolbeau-Mistassini est une ville du Québec au Canada, située dans la municipalité régionale de comté de Maria-Chapdelaine, dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean[3]. Formée en 1997 par la fusion des villes de Dolbeau et de Mistassini, sa population oscille autour de 14 500 habitants[4] et est ainsi la seconde ville en importance au Lac-Saint-Jean après Alma. Dolbeau est nommé ainsi en l'honneur du père Jean Dolbeau[5]. L'établissement de la communauté des Père Trappistes de Mistassini et la construction du moulin à papier de Dolbeau par la Lake St-John Power and Paper Cie Ltd constitue les fondements historiques de ses deux secteurs. La ville est traversée par la rivière Mistassini, un des principaux affluents du Lac-Saint-Jean et une des plus grosses rivières au Québec.

Pour les articles homonymes, voir Dolbeau et Mistassini.

Dolbeau-Mistassini

Centre-ville
Administration
Pays Canada
Province  Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Maria-Chapdelaine (Chef-lieu)
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Pascal Cloutier
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Dolmissois, oise
Population 14 284 hab.[1] (2018)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 53′ 00″ nord, 72° 14′ 00″ ouest
Superficie 29 348 ha = 293,48 km2
Divers
Langue(s) Français
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418, +1 581[2]
Code géographique 92022
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Dolbeau-Mistassini
Géolocalisation sur la carte : Québec
Dolbeau-Mistassini
Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean
Dolbeau-Mistassini
Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean
Dolbeau-Mistassini
Liens
Site web Site officiel

    Histoire

    Site patrimonial de l'abbaye des Pères-trappistes

    Le premier colon de Mistassini fut François Gaudreault, parti de Charlevoix avec sa famille, qui s’y établit en 1884. Quelques années plus tard, en 1892, ce sont les Pères trappistes, un ordre religieux, qui s'y installent et commencent à cultiver les terres le long des rivières Mistassini et Mistassibi. La fondation officielle du monastère des pères trappistes est décrétée la même année, sur ordre de Michel-Thomas Labrecque, évêque de Chicoutimi. Peu à peu, des institutions et commerces se développent autour du monastère et la municipalité de Saint-Michel-de-Mistassini est créée en 1911 et devient le village de Mistassini en 1931. En 1947, s'ouvre la scierie Murdock-Domtar, constituant ainsi un pôle industriel important pour les habitants du nord du lac Saint-Jean[6].

    Parallèlement, la ville voisine de Dolbeau est officiellement fondée en 1926 de l'autre côté de la rivière Mistassini, avec l’ouverture de l’usine de Dolbeau après l’achat des concessions forestières par des capitaux britanniques[6]. Tout comme Mistassini, le développement de Dolbeau à partir des années 1930 se fait de concert avec l'exploitation de l'immense forêt qui ceinture le Lac-Saint-Jean.

    En 1985, Dolbeau reçoit les Jeux du Québec. La fusion des deux villes est officialisée en 1997 pour devenir Dolbeau-Mistassini.

    Chronologie des administrations

    • 24 décembre 1896 : Élection de la municipalité de Saint-Michel de Mistassini.
    • 1er avril 1927 : Élection de la ville de Dolbeau par scission de la municipalité de Saint-Michel de Mistassini.
    • 20 décembre 1930 : Élection du village de Mistassini par scission de la municipalité de Saint-Michel de Mistassini.
    • 29 novembre 1947 : Le village de Mistassini devient la ville de Mistassini.
    • 15 mars 1969 : La municipalité de Saint-Michel de Mistassini devient la municipalité de Saint-Michel-de-Mistassini.
    • 3 janvier 1976 : Annexion de la municipalité de Saint-Michel-de-Mistassini à la ville de Mistassini.
    • 17 décembre 1997 : Élection de la ville de Dolbeau-Mistassini de la fusion de la ville de Dolbeau et de la ville de Mistassini.

    Description

    Boulevard Wallberg

    Dolbeau-Mistassini est reconnue comme la capitale mondiale du bleuet sauvage nom donné au Québec à l'airelle à feuilles étroites, une espèce voisine de la myrtille. Le 7 janvier 2014, le Drapeau du Lac-Saint-Jean a été hissé devant l'Hôtel de ville à la demande du maire Monsieur Richard Hébert.

    La majeure partie de l'industrie dolmissoise repose sur la forêt et son exploitation. Ville centre de la MRC Maria-Chapdelaine, Dolbeau-Mistassini présente un vaste éventail de services et dessert l'ensemble du territoire depuis Notre-Dame-de-Lorette jusqu'à Normandin.

    Au bord du lac Saint-Jean, dans la partie sud de son territoire, la ville a un secteur baptisé Vauvert. Il a été nommé ainsi en 1903, en mémoire de « une ville du sud de la France, proche de Nîmes et chère à notre cœur ». Cette commune de France est Vauvert dans le département du Gard.

    La contralto reconnue Marie-Nicole Lemieux, le chanteur populaire Mario Pelchat, mezzo-soprano Julie Boulianne, le comédien David Savard, la chroniqueuse Isabelle Gauthier et le joueur de football professionnel Shayne Gauthier sont originaires de Dolbeau-Mistassini.

    Cette ville est aussi connue pour l'abbaye Notre-Dame de Mistassini, un monastère trappiste.

    Géographie

    Situé au nord de la plaine du Lac Saint-Jean, la ville de Dolbeau-Mistassini est traversée par trois grandes rivières soit la Mistassini, Mistassibi et aux Rats. D’une superficie de 296 km2, la ville est bordée au sud par le lac Saint-Jean, à l’ouest par la municipalité d’Albanel, au nord par les municipalités de Saint-Eugène et Saint-Stanislas, et à l’est par celles de Sainte-Jeanne-d’Arc et Péribonka.

    Le territoire municipal de Dolbeau-Mistassini présente une topographie généralement plane. En effet, à l’exception des talus que l’on retrouve en bordure des rivières Mistassini et Mistassibi, la majorité du territoire municipal présente peu de relief et s’intègre à la plaine du Lac-Saint-Jean qui occupe anciennement la mer de Laflamme. Cette mer intérieure enfoncée dans le plateau laurentien est le résultat de la fonte des glaces de l’inlandsis Laurentien lors de la dernière glaciation du Quaternaire il y a environ 6 000 ans. Cette mer a laissée des dépôts marins comme de l’argile et du sable fin ce qui explique la forte présence de culture de bleuets. Dans les milieux ou le drainage des terres est souvent inadéquat, il a formation des grandes tourbières caractéristiques du paysage environnant, donnant à la ville un aspect boréal.


    Municipalités limitrophes


    Démographie

    Évolution de la population de la ville de Dolbeau-Mistassini
    Année Saint-Michel-de-MIstassini (paroisse) Dolbeau (ville) Mistassini (village / ville) Dolbeau-MIstassini Population totale
    1901916916
    1911763763
    19211 0341 034
    19311 1952 0329704 197
    19411 2272 8471 2945 368
    19511 6004 3072 2988 205
    19561 7835 0792 9129 774
    19611 8216 0523 46111 334
    19661 8336 6303 88412 347
    19711 3487 6333 60112 582
    19768 4515 47313 924
    19818 7666 68215 448
    19868 5546 73415 288
    19918 1816 84215 023
    19968 3106 90415 214
    200114 87914 879
    200614 54614 546
    201114 38414 384
    201614 25014 250

    Notes:

    • Fusion en 1976 de la ville de Mistassini avec la paroisse de Saint-Michel-de-Mistassini pour former la ville de Mistassini.
    • Fusion en 1997 entre les villes de Dolbeau et de Mistassini pour former la ville de Dolbeau-Mistassini.

    Administration

    Hôtel de ville de Dolbeau-Mistassini

    Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[7].

    Dolbeau-Mistassini
    Maires depuis 2002
    Élection Maire Qualité Résultat
    2002 Georges Simard Voir
    2005 Voir
    2009 Voir
    2013 Richard Hébert Député libéral de Lac-Saint-Jean (2017-2019) Voir
    2017 Pascal Cloutier Voir
    Élection partielle en italique
    Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


    Mandat Fonction Nom
    2013 - 2017 Maire Richard Hébert
    Conseiller #1 Pascal Cloutier
    Conseiller #2 Luc Simard
    Conseiller #3 Daniel Savard
    Conseiller #4 Rémi Rousseau
    Conseiller #5 Claire Néron
    Conseiller #6 Françoise Bergeron

    Attraits

    Rivière Mistassini bordant l'Île Talbot à Dolbeau-Mistassini

    Dolbeau-Mistassini offre sur son territoire trois rivières : Mistassibi, Mistassini et Aux Rats. De plus, la ville donne accès au lac Saint-Jean bordé de plages sablonneuses sur plusieurs kilomètres.

    La ville de Dolbeau-Mistassini permet également de séjourner aux abords du lac Saint-Jean dans un de ses chalets du Centre touristique Vauvert sur le Lac-Saint-Jean.

    Médias

    Festivals

    Notes et références

    Annexes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail du Saguenay–Lac-Saint-Jean
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.