Dormant (menuiserie)

Le « dormant » désigne l'ensemble des parties fixes d'une menuiserie qui porte les parties mobiles de la fermeture.

Panneau des dormants d'une porte de la Grande Mosquée de Kairouan, en Tunisie.

C'est le bâti d'une porte, d'une fenêtre, qui est arrêté dans la feuillure de la baie, et qui porte les battants ou vantaux qui y sont « ferrés ».

Le « châssis dormant » est celui d’un vitrage fixe, il ne s'ouvre pas.

On parle aussi de bâti dormant d'une armoire[1]. et d'un pont dormant, c'est-à-dire, établi sur un fossé et qui est fixe, contrairement au pont-levis[2].

Modes de fixation

Fixation de l'huisserie pour une porte dans la feuillure de l'embrasure de baie sinon fixation de l'huisserie au sol et plafond avant la pose de la cloison intérieure. Fixation de l'huisserie pour une fenêtre au tableau dans la feuillure de l'embrasure de la baie.

Voir aussi

Notes et références

  1. Morisot J.M., Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment (menuiserie), Carilian, 1814. Consulter en ligne
  2. « Dormant » sur le Wiktionnaire
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du bâtiment et des travaux publics
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.