Dourgne

Dourgne (en occitan : Dornha) est une commune française située dans le département du Tarn en région Occitanie.

Dourgne

Blason
Administration
Pays France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement de Castres
Canton La Montagne noire
Intercommunalité Communauté de communes du Sor et de l'Agout
Maire
Mandat
Christian Rey
2014-2020
Code postal 81110
Code commune 81081
Démographie
Gentilé Dourgnols
Population
municipale
1 315 hab. (2017 )
Densité 58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 29′ 11″ nord, 2° 08′ 21″ est
Altitude 250 m
Min. 186 m
Max. 804 m
Superficie 22,75 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tarn
Dourgne
Géolocalisation sur la carte : Tarn
Dourgne
Géolocalisation sur la carte : France
Dourgne
Géolocalisation sur la carte : France
Dourgne

    Ses habitants sont appelés les Dourgnols[1].

    Géographie

    C'est une commune du Massif central située dans la Montagne Noire à l'est de Revel

    Histoire

    La mairie

    Héraldique

    Son blasonnement est : D'azur aux deux clefs d'argent passées en sautoir, liées par un ruban de gueules.

    Politique et administration

    Tendances politiques et résultats

    Liste des maires

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    mars 1983 décembre 1998[2] Georges Mazars PS Sénateur (1995-1998)
    mars 2001 2014 Hélène Azam    
    mars 2014 En cours Christian Rey    
    Les données manquantes sont à compléter.

    Politique de développement durable

    La commune a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21 en 2007[3].

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5]. En 2017, la commune comptait 1 315 habitants[Note 1], en augmentation de 0,92 % par rapport à 2012 (Tarn : +2,36 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    1 7001 6612 0271 9642 1122 2332 2502 1562 123
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    1 9231 7911 7151 7491 9161 8441 9341 8001 711
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    1 6671 5781 5801 3861 5241 5561 5501 5651 393
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
    1 4091 2991 2501 2331 2111 1861 2581 2681 279
    2013 2017 - - - - - - -
    1 3101 315-------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Économie

    Lieux et monuments

    • La commune de Dourgne est connue pour ses deux monastères bénédictins, l'abbaye d'En-Calcat et l'abbaye Sainte-Scholastique, fondées en 1890.
    • Église Saint-Pierre de Dourgne a été construite au début du XVIe siècle. Les voûtes sont incendiées le 6 juillet 1572. L'église est ensuite restaurée. Le maître maçon Jean Maffre a restauré et voûté le chœur et deux travées avant 1606[8],[9].
    • On peut y observer les ruines du château de Castellas, détruit par Simon de Montfort.
    • On peut trouver dans les environs quelques gisements de bélemnites, que les oryctographes appelaient au XIXe siècle « pierres fulminantes » par leur propriété de parfois exploser dans la chaleur d'un feu[10],[11].

    Personnalités liées à la commune

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. Nom des habitants des communes françaises sur le site Habitants.fr, consulté le 9 octobre 2013.
    2. Décédé en cours de mandat
    3. FICHE | Agenda 21 de Territoires - Dourgne, consultée le 26 octobre 2017
    4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    8. Patrimoine du Lauragais : Dourgne, Saint-Pierre
    9. « Les curés concordataires du Tarn, Paroisse de Dourgne », dans La semaine religieuse de l'archidiocèse d'Albi, 19 novembre 1931,, p. 594-595 (lire en ligne)
    10. M. A. Dequatrefages, « Sur un nouveau mode de décrépitation et sur les pierres qui produisent ce phénomène (pierres fulminantes de Dourgnes) », Annales des Mines, Carilian-Gœury et Dalmont, 4e série, t. 1, , p. 603-612 (lire en ligne)
    11. Frédéric Cuvier, « Dictionnaire des sciences naturelles », F. G. Levrault, (consulté le 25 octobre 2017), p. 255
    12. Société d’ Histoire de Revel Saint-Ferréol - Lauragais Patrimoine : Les traditions du village de Dourgne
    • Portail du Tarn
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.