Douze proverbes flamands

Douze proverbes flamands (à ne pas confondre avec le tableau Les Proverbes flamands) est un tableau peint par Pieter Bruegel l'Ancien en 1558. Il est conservé au musée Mayer van den Bergh à Anvers. Il est signé "15(5)8 BRVEGHEL".

Douze proverbes flamands
Artiste
Date
Type
Art de genre (en)
Dimensions (H × L)
74,5 × 98,4 cm
Collection
N° d’inventaire
339
Localisation

Histoire

L'œuvre est d'attribution incertaine, surtout à cause de l'état de conservation médiocre: ainsi, les couches de fond vermeil des douze médaillons ont fait l'objet de réfections.

Notes et références

    Description et style

    Sur un fond obscur sont alignés sur trois rangées douze médaillons, chacun contenant une figure qui illustre de manière significative un proverbe ou un dicton flamand, chacun accompagné d'un écrit explicatif.

    À partir de la première rangée, de gauche à droite, on trouve:

    1. "Boire jusqu'à l'ivresse, réduit à la pauvreté, déshonore le nom et mène à la ruine"
    2. "Je suis un opportuniste, d'un genre tel que ma veste va toujours dans la direction du vent"
    3. "Je porte le feu dans un main, l'eau dans l'autre, et je passe mon temps à cancaner avec les femmes" (c'est-à-dire semer la discorde en montrant double visage)
    4. "A fanfaronner, je n'avais pas mon pareil ; maintenant, réduit à la misère, je reste entre deux chaises, assis sur les cendres" (finir dans la misère par indécision)
    5. "Le veau me regarde d'un œil tors ; à quoi bon fermer le puits s'il est noyé ?" (il est inutile d'éprouver du remords après coup s'il ne sert à rien)
    6. "Si quelqu'un aime se fatiguer inutilement, qu'il jette des roses aux cochons" (comme le proverbe donner de la confiture aux cochons ou donner des perles aux cochons, c'est-à-dire gratifier celui qui ne le mérite pas)
    7. "L'armure fait de moi un bon guerrier et j'attache une cloche au chat" (la tenue militaire rend hardi même les pleutres, et le manque de discrétion fait connaître à tous les plans secrets)
    8. "La fortune du voisin me déchire le cœur ; je ne supporte pas que le soleil se reflète sur l'eau" (l'envie empêche d'être heureux)
    9. "Je suis belliqueux, fier et irascible ; c'est pourquoi je me tape la tête contre le mur" (la colère est à l'origine de mes propres maux)
    10. "A moi le maigre, le gras aux autres : et je pêche toujours hors du filet" (l'incapable se fâche en vain)
    11. "Je me couvre d'un manteau azur ; mais plus je me cache, plus on me reconnaît" (l'infidélité de l'épouse rend l'époux célèbre, malgré lui)
    12. "Quelle que soit la chose à laquelle j'aspire, je ne parviens jamais à l'obtenir : j'urine toujours vers la lune" (il ne faut pas viser trop haut)

    Bibliographie

    • Pietro Allegretti, Brueghel, Skira, Milano 2003. (ISBN 00-0001-088-X)
    • Portail de la peinture
    • Portail de la Renaissance
    • Portail d’Anvers et sa province
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.