Dragan Džajić

Dragan « Dzaja » Džajić, né le 30 mai 1946 à Ub (alors en Yougoslavie, aujourd'hui en Serbie), est un footballeur international yougoslave et dirigeant de football serbe.

Dragan Džajić

Dragan Džajić en 1972
Biographie
Nom Dragan Džajić
Nationalité Yougoslave (anciennement)
Serbe (auj.)
Naissance
Lieu Ub (Yougoslavie)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 1962-1978
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1962-1975 Étoile Rouge de Belgrade615 (365)
1975-1977 SEC Bastia066 0(31)
1977-1978 Étoile Rouge de Belgrade025 00(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1964-1979 Yougoslavie085 0(23)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Évoluant au poste d'ailier gauche, il détient le record du nombre de sélections en équipe de Yougoslavie. La Serbie-et-Monténégro le nomme en 2004, à la demande de l'UEFA, comme le meilleur joueur serbe des cinquante dernières années.

Biographie

Džajić (à droite) face au Suédois Jan Olsson à la Coupe du monde 1974

Son sens du dribble, sa capacité à centrer et à tirer des coups francs en font l'un des meilleurs joueurs serbes et yougoslaves de tous les temps. Il était également capable de marquer sur des corners directs.

Il réalise l'essentiel de sa carrière à l'Étoile Rouge de Belgrade, où il fait ses débuts en 1961, alors qu'il n'a que 15 ans, et achève sa carrière en 1978. Il dispute un total de 590 matchs, toutes compétitions confondues, avec le club serbe et inscrit un total de 287 buts[1].

Entretemps, il ne quitte le club que deux saisons, le temps d'un passage en France au SEC Bastia où il marque 33 buts en 71 matchs, toutes compétitions confondues (31 buts en 66 matchs de championnat)[2],[3]. Il permet au club corse de finir pour la première fois de son histoire sur le podium du championnat de France en 1977 avec une 3e place. Dragan Džajić marque alors cette saison-là 21 buts (6e meilleur buteur du championnat), tandis que son club termine le championnat avec la meilleure attaque (82 buts).

Džajić est le détenteur du record absolu (la Yougoslavie n'existant plus) de sélections en équipe de Yougoslavie (85). Il fait partie de la sélection yougoslave lors de la Coupe du monde 1974 en Allemagne[1].

Titulaire d'un diplôme en économie et commerce, il devient par la suite le directeur sportif de l'Étoile rouge de 1998 à 2004.

Le 9 décembre 2007, il est nommé directeur technique de l'équipe de Serbie.

En décembre 2012, il est nommé président de l'Etoile Rouge de Belgrade[4].

Carrière

Statistiques de Dragan Džajić en championnat[1]
Saison Club Championnat Matchs Buts
1962-1963Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie10
1963-1964Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie234
1964-1965Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie289
1965-1966Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie279
1966-1967Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie2413
1967-1968Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie2712
1968-1969Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie3316
1969-1970Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie3013
1970-1971Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie2912
1971-1972Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie238
1972-1973Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie209
1973-1974Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie--
1974-1975Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie163
1975-1976SEC Bastia France2110
1976-1977SEC Bastia France3521
1977-1978Étoile Rouge de Belgrade Yougoslavie255

Palmarès

En club

En Équipe de Yougoslavie

Distinctions individuelles

Notes et références

  1. (sr) « Fiche de Dragan Džajić », sur reprezentacija.rs
  2. Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), L'Harmattan, 1997
  3. « Fiche de Dragan Džajić », sur footballdatabase.eu
  4. (en) « Official site - FK Red Star : Dragan Džajić », sur crvenazvezdafk.com (consulté le 28 août 2015)
  5. (en) « Fiche de Dragan Džajić », sur RSSSF.com

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.