Duc d'Orléans

Le titre de duc d'Orléans est un titre féodal initialement créé en 1344 par le roi Philippe VI de France pour son second fils, Philippe. Lorsqu'il était disponible, le duché d'Orléans était traditionnellement donné en apanage au premier fils cadet du roi de France. En tout, dix fils cadets de rois de France ont été titrés duc d'Orléans, mais seulement six ont reçu effectivement la jouissance de ce fief.

Pour les articles homonymes, voir Orléans (homonymie).

Duc d'Orléans

Armoiries ducales : de France au lambel d'argent


Dernier titulaire
Ferdinand-Philippe d'Orléans

Création 1344 (premier duc d'Orléans)
Transmission primogéniture masculine dans la descendance agnatique du premier apanagiste
Assis sur duché d'Orléans
Type apanage (1344)
titre de courtoisie (1880)
Premier titulaire Philippe Ier d'Orléans
Dernier titulaire Ferdinand-Philippe d'Orléans
Abrogation
Résidences Château de Blois
Palais-Royal

L'Orléanais est le dernier apanage à faire retour à la Couronne, avec l'accession au trône de France du dernier duc d'Orléans apanagiste, Louis-Philippe Ier, le . Il faut remarquer que la Révolution française avait pourtant mis fin aux apanages territoriaux par le décret du pour leur substituer des indemnités. En montant sur le trône en 1814, Louis XVIII décide de respecter ce décret, sauf en ce qui concerne l'apanage d'Orléans, reconstitué au profit de Louis-Philippe d'Orléans, futur roi des Français.

Maison de Valois

Première Maison d'Orléans

Première création apanagiste (1344)

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
1Philippe
( )
13441375Duc de Touraine
Comte de Valois
Second fils du roi Philippe VI de France, il reçoit l'Orléanais en apanage de son père en 1344.

Deuxième Maison d'Orléans

Deuxième création apanagiste (1392)

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
2Louis Ier
( )
13921407Duc de Touraine
Comte de Valois

Comte de Soissons
Comte de Blois
Comte d'Angoulême
Comte de Vertus

Second fils du roi de France Charles V le Sage , il reçoit l'Orléanais en apanage de son frère en 1392. Chef du parti des Armagnacs, il est assassiné sur ordre du duc de Bourgogne, Jean sans Peur.
3Charles Ier
( )
14071465Comte de Valois

Comte de Soissons
Comte de Blois

Fils du précédent.
4Louis II
( )
14651498Comte de Valois
Comte de Blois
Fils du précédent. Il succéda à Charles VIII en 1498, le duché d'Orléans fit retour à la Couronne.

Troisième création (1519)

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
5Henri Ier
( )
15191536Dauphin du Viennois
Duc de Bretagne
Deuxième fils du roi François Ier de France, il est, par sa mère, Claude de France, le petit-fils du précédent duc. Il est titré duc d'Orléans à sa naissance.

Quatrième création apanagiste (1536)

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
6Charles II
( )
15361545Duc d'Angoulême
Duc de Bourbon
Frère du précédent duc devenu dauphin du Viennois, il reçoit le duché d'Orléans en apanage en 1536.

Cinquième création apanagiste (1549)

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
7Louis III
( )
15491550AucunsDeuxième fils du roi Henri II de France, il reçoit le duché d'Orléans en apanage dès sa naissance.

Sixième création (1550)

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
8Charles III
( )
15501560Duc d'AngoulêmeFrère du précédent, il reçoit le duché d'Orléans à la mort de ce dernier. Il succéda à son frère François II en 1560, le duché d'Orléans fit retour à la Couronne.

Septième création (1560)

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
9Henri II[1]
( )
15601566Duc de Bourbon
Duc d'Anjou
Comte d'Auvergne
Frère du précédent, il devient duc d'Orléans à l'accession au trône de ce dernier. Il abandonne ce duché en février 1566, quand il devient duc d'Anjou.

Maison de Bourbon

Troisième Maison d'Orléans

Huitième création (1607)

À sa naissance, le second fils du roi Henri IV ne reçoit délibérément aucun apanage de son père : il est simplement titré fils de France. Pourtant, la tradition est plus forte que la volonté du roi car partout en France on s'enthousiasme de ce que « monsieur d'Orléans »[2] est né. Henri IV déclare alors que « ce sera monsieur d'Orléans, mais titulairement et non autrement »[3].

Rang Portrait Nom Période Notes
10Monsieur d’Orléans
Appelé par erreur Nicolas
( )
16071610Second fils du roi Henri IV.

Neuvième création apanagiste (1626)

À la mort de son frère cadet, Gaston reçoit le titre de duc d'Orléans, il ne recevra cependant l'apanage orléanais qu'à son mariage avec la richissime héritière de Montpensier, en 1626. À la mort de sa fille la Grande Mademoiselle en 1693, une grande partie de son immense richesse est allée à son cousin, Philippe de France, frère de Louis XIV.

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
11Gaston
( )
16261660Duc d'Anjou
Duc de Chartres
Duc de Valois
Comte de Blois
Frère du précédent, troisième fils du roi Henri IV de France.

Quatrième Maison d'Orléans

Dixième création apanagiste (1661)

À la mort de Gaston de France, son apanage orléanais revient à la Couronne. Louis XIV décide alors de le donner à son frère cadet, Philippe, à l'exception notoire de Blois (et donc indirectement le château de Chambord) et du Languedoc. Philippe est le fondateur, avec sa seconde épouse, Élisabeth-Charlotte de Bavière, de l'actuelle maison d’Orléans. Leur fils devint régent de France à la mort de Louis XIV en 1715.

Après 1709, les ducs d'Orléans devinrent également les premiers princes du sang, jouissant ainsi du prédicat d'Altesse sérénissime et de l'appellation de « monsieur le Prince » à la Cour.

Rang Portrait Nom Période Autres titres Notes
12Philippe Ier
( )
16611701Duc d'Anjou
Duc de Chartres
Duc de Valois
Duc de Nemours
Duc de Montpensier
Prince de Joinville
Second fils du roi Louis XIII de France.
13Philippe II
( )
17011723Duc de Chartres
Duc de Valois
Duc de Nemours
Duc de Montpensier
Prince de Joinville
Fils du précédent, régent de France.
14Louis IV
( )
17231752Duc de Chartres
Duc de Valois
Duc de Nemours
Duc de Montpensier
Prince de Joinville
Fils du précédent, premier prince du sang après la mort du prince de Condé en 1709.
15Louis-Philippe d'Orléans
( )
17521785Duc de Chartres
Duc de Valois
Duc de Nemours
Duc de Montpensier
Prince de Joinville
Fils du précédent.
16Louis Philippe Joseph d'Orléans
( )
17851793Duc de Montpensier
Duc de Chartres
Duc de Nemours
Prince de Joinville
Fils du précédent, ayant changé son nom en Philippe Égalité après 1792, régicide, il est guillotiné par les révolutionnaires.
17Louis-Philippe Ier
( )
17931830Duc de Valois
Duc de Chartres
Duc de Nemours
Duc de Montpensier
Prince de Joinville
Fils du précédent, il devient roi des Français après la révolution de 1830, le duché d'Orléans fit retour à la Couronne.
18Ferdinand-Philippe
( )
18301842Duc de ChartresFils du précédent, son père le titre duc d'Orléans à son accession au trône. Il est le dernier duc d'Orléans à porter officiellement le titre.

Titre de courtoisie

Portrait Nom Période Autres titres Notes
Philippe d'Orléans
( )
18801926AucunFils de Philippe d'Orléans, comte de Paris, prétendant au trône de France, qui lui confère, le titre de courtoisie de « duc d'Orléans » en 1880[4].
François d'Orléans
( )
1960 (À titre posthume)AucunDeuxième fils d'Henri d'Orléans, « comte de Paris », prétendant au trône de France, il est mort pour la France et est titré « duc d'Orléans » à titre posthume par son père.
Jacques d'Orléans
()
1969AucunFrère du précédent, il est titré « duc d'Orléans » par son père.

Héraldique

Notes et références

  1. Alexandre Édouard de France, il prend, lors de sa confirmation à Toulouse, le , le prénom de son père : « Henri ». Arlette Jouanna (dir.), Histoire et dictionnaire des guerres de religion, 1559–1598, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1998, p. 962.
  2. François de Malherbe, Lettres à Peiresc, éd. La Pléiade, p. 378.
  3. Idem.
  4. Georges Poisson, Les Orléans, une famille en quête d'un trône, éd. Perrin, Paris, 1999, p. 314.

Articles connexes

  • Portail du royaume de France
  • Portail de l’histoire
  • Portail d'Orléans
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.