Duché de Nassau

Le duché de Nassau (en allemand Herzogtum Nassau) est un ancien État de la Confédération du Rhin puis de la Confédération germanique créé en 1806 et annexé par le Royaume de Prusse en 1866 à la suite de la guerre austro-prussienne ; il devient alors une partie de la province de Hesse-Nassau.

Pour les articles homonymes, voir Nassau.
Duché de Nassau
(de) 'Herzogtum Nassau'

1806–1866

Le duché de Nassau au sein de la Confédération germanique.
Informations générales
Statut État successivement membre de la :
Confédération du Rhin
Confédération germanique
Capitale Weilbourg
Wiesbaden à partir de 1816
Langue Allemand
Monnaie Kronenthaler (en)
Histoire et événements
30 août 1806 Établissement du duché à partir des comtés de Nassau-Usingen et Nassau-Weilbourg, tous deux membres de la Confédération du Rhin.
1815 Intégration à la Confédération germanique.
23 août 1866 Annexion au Royaume de Prusse.

Depuis le , le titre de duc ou duchesse de Nassau est porté par le chef d'État du grand-duché de Luxembourg.

Géographie

105 km du nord au sud et 75 km de l'est à l'ouest ; capitale Weilburg, puis Wiesbaden à partir de 1816. Il est traversé par la chaîne du Westerwald et arrosé par la Lahn, le Main, le Sieg, le Rhin.

Histoire

Le duché de Nassau est créé par le traité signé à Paris le dont l'article 5 confère le titre de duc au chef de la maison de Nassau, Frédéric-Auguste, prince de Nassau-Usingen[1].

Avant son annexion à la Prusse, ce duché avait une voix partagée avec le duché de Brunswick aux diètes ordinaires et deux pour lui seul à l'assemblée générale. Des soldats nassauviens ont participé à la bataille de Waterloo sous le commandement de Wellington[2]. Durant la guerre austro-prussienne de 1866, le duc de Nassau apporte son soutien aux Autrichiens. Après leur défaite, le duché est annexé au royaume prussien, fusionné avec l'électorat de Hesse-Cassel et la Ville libre de Francfort pour constituer la province de Hesse-Nassau. Le duc reçoit toutefois un substantiel dédommagement.

Territoire

À sa création, le duché comprend :

  • les principautés de Nassau-Usingen et Nassau-Weilbourg, à l'exception de la ville de Deutz avec son territoire, la ville et le bailliage de Königswinter et le bailliage de Villich, cédés au grand-duc de Berg[3] ;
  • les territoires médiatisés suivants[4] :
    • les bailliages de Dierdorf, Altenwied, Neuenbourg ; la partie du comté de Bas-Isenbourg appartenant au prince de Wied-Runkel ;
    • le comté de Wied-Neuwied[5] ;
    • le comté de Holzappel et la seigneurie de Schaumbourg, possessions des Anhalt-Hoym, une branche de la maison d'Anhalt-Bernbourg[6] ;
    • le comté de Dietz et ses dépendances[7] ;
    • la partie du village de Münzfelden, appartenant au prince de Nassau-Fulde[8] ;
    • les bailliages de Wehrheim et de Burbach, appartenant en commun aux maisons de Nassau-Dietz et de Nassau-Orange[9] ;
    • la partie de la seigneurie de Runkel, située à la gauche de la Lahn[10] ;
    • la terre équestre de Kransberg, possession du comte de Bassenheim[11] ;
    • les bailliages de (Solms-)Hohensolms, (Solms-)Braunfels et (Solms-)Greifenstein, possessions de la maison de Solms[12].

Ducs et duchesses de Nassau

Chefs d'État du duché de Nassau
Chefs d'État du grand-duché de Luxembourg
DébutFinNomTitulature
Adolphe
Guillaume IV
Marie-Adélaïde
Charlotte
Jean
HenriGrand-duc de Luxembourg, duc de Nassau, prince de Bourbon-Parme, comte palatin de Sayn, Königstein, Katzenelnbogen et Diez, vicomte de Hammerstein, seigneur de Mahlberg, de Wiesbaden, d’Idstein, de Merenberg, de Limburg et Eppstein, chevalier de Namur

Notes et références

  1. Traité de Paris du , art. 5.
  2. Jacques Logie, Waterloo : la campagne de 1815, Bruxelles, Racine, , 237 p. (ISBN 2-87386-326-9), p. 87.
  3. Traité de Paris du , art. 16.
  4. Traité de Paris du , art. 24.
  5. Koch et Schoell 1837, Médiatisés des duc et prince de Nassau, p. 475, col. 2, 2o.
  6. Koch et Schoell 1837, Médiatisés des duc et prince de Nassau, p. 475, col. 2, 3o.
  7. Koch et Schoell 1837, Médiatisés des duc et prince de Nassau, p. 475, col. 2, 4o.
  8. Koch et Schoell 1837, Médiatisés des duc et prince de Nassau, p. 475, col. 2, 5o.
  9. Koch et Schoell 1837, Médiatisés des duc et prince de Nassau, p. 475, col. 2, 6o.
  10. Koch et Schoell 1837, Médiatisés des duc et prince de Nassau, p. 475, col. 2, 7o.
  11. Koch et Schoell 1837, Médiatisés des duc et prince de Nassau, p. 476, col. 1, 8o.
  12. Koch et Schoell 1837, Médiatisés des duc et prince de Nassau, p. 476, col. 1, 9o.

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de la monarchie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.