Duralium

Le duralium , aussi appelé duralumin , duraluminum, duraluminium (en allemand), est un alliage à base d’aluminium (95 %), de cuivre (4 %), de magnésium (0,5 %) et de manganèse (0,5 %), découvert par sérendipité (hasard) par Alfred Wilm, en 1908[1], à Düren en Allemagne[2].

Description

Avant traitement thermique, l’alliage est ductile et malléable. Après traitement thermique, une réaction entre l’aluminium et le magnésium provoque une augmentation de la dureté et de la résistance à la traction.

Sa légèreté ainsi que d’autres propriétés physiques font qu’il est largement utilisé dans l’industrie aéronautique depuis les années 1920[3].

Sa résistance élastique est de l'ordre de 300 MPa, et son module de Young est de 75 GPa[4].

Notes et références

  1. [PDF] L'Aluminium historique par Gérard Hartmann, p. 7 sur hydroretro.net
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Duralium » (sens Étymol. et Hist.) du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  3. [PDF]Voir page 2 : notes, sur domicile.fr, novembre 2016, consulté le 25 janvier 2018
  4. [PDF]Voir page 4 : Module d'Young, sur gecif.net, consulté le 25 janvier 2019

Article connexe

  • Portail de la physique
  • Portail de l’aéronautique
  • Portail de la chimie
  • Portail des sciences des matériaux
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.