EXo Platform

eXo Platform (eXo) est un éditeur français de logiciels collaboratifs dont le siège se situe à Vannes, en Bretagne. La société est privée. Son siège américain se situe à San Francisco, Californie[1].

eXo Platform

Création 2003
Fondateurs Benjamin Mestrallet
Siège social Vannes
 France
Direction San Francisco, États-Unis
Activité logiciel
Plate-forme collaborative
intranet
portail web
groupware
Produits Réseau social d'entreprise
Filiales États-Unis, France, Tunisie
Site web https://www.exoplatform.com

Le produit principal de la société, le logiciel eXo Platform éponyme, est une plateforme de collaboration sociale destinée aux entreprises[2]. La plateforme fournit, en un tout unifié, un ensemble de fonctionnalités collaboratives et sociales ainsi que des fonctionnalités de gestion de contenu et de documents.

Le but principal de l’outil est de faciliter la communication et la collaboration au sein des entreprises[3].

Histoire

Le logiciel eXo Platform a été lancé en 2002. C’était le premier portlet container répondant à la spécification Java JSR-168[4]. Face au succès de l’outil[réf. souhaitée][5], et pour répondre aux besoins du premier client le Commandement des forces interarmées des États-Unis[6], la société eXo Platform est créée en 2003 par Benjamin Mestrallet[7],[8].

L’outil devient une plateforme avec une seconde version sortie en 2005[9].

En 2010, la société effectue un tour de financement auprès des fonds Xange et Auriga Partners afin de financer son développement à l’international[10].

Bob Bickel prend le poste du Président du Conseil d’Administration.  

Début 2013, eXo donne naissance à une spin-off - Codenvy.

Avec la sortie de la version 4 du produit mi-2013, eXo ajoute des capacités collaboratives et sociales à son offre[11],[12].

En 2015, Carlos Diaz succède à Bob Bickel en tant que Président du Conseil d’Administration.

Logiciel

Le logiciel eXo Platform est open source (code libre), normalisé, écrit en langage Java et distribué en vertu de la Licence publique générale limitée GNU.

Notes et références

  1. « Le Français eXo Platform prend pied aux Etats-Unis - Le Monde Informatique », sur LeMondeInformatique (consulté le 17 décembre 2015)
  2. « Introducing the eXo Platform », sur www.theserverside.com (consulté le 17 décembre 2015)
  3. « [Retour d’Expérience] – Déploiement d’un nouvel Intranet collaboratif et social à l’Elysée », sur blog.lecko.fr (consulté le 17 décembre 2015)
  4. « eXo Platform v2, Portal, JCR, ECM, Groupware and Business Intelligence », sur www.theserverside.com (consulté le 17 décembre 2015)
  5. « eXo Platform, reloaded... », sur www.theserverside.com (consulté le 25 décembre 2015)
  6. « Military shares openly -- FCW », sur fcw.com (consulté le 17 décembre 2015)
  7. « eXo Platform : rencontre avec Benjamin Mestrallet » (consulté le 17 décembre 2015)
  8. La-Croix.com, « Benjamin Mestrallet, fan de technologie », sur La Croix (consulté le 2 février 2016)
  9. « Exo Platform, éditeur de solutions Web 2.0 », sur lentreprise.lexpress.fr (consulté le 17 décembre 2015)
  10. « L'éditeur français Exo Platform lève quatre millions d'euros - Le Monde Informatique », sur LeMondeInformatique (consulté le 17 décembre 2015)
  11. « Benjamin Mestrallet, eXoplatform : "Les outils de collaboration vont être adoptés en masse" », sur Silicon, https://plus.google.com/102940249816527808469 (consulté le 17 décembre 2015)
  12. (en-US) « A Cloud Based Intranet, Courtesy of eXo », sur CMSWire.com (consulté le 17 décembre 2015)

Liens externes

  • Portail du logiciel
  • Portail des entreprises
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.