Ectasien

L’Ectasien est la seconde période du Mésoprotérozoïque. Elle s'étend de −1 400 Ma à −1 200 Ma[1],[2].

Ectasien
Notation chronostratigraphique MP2
Notation RGF a2b
Niveau Période / Système
Érathème / Ère
- Éonothème / Éon
-- Superéon
Mésoprotérozoïque
Protérozoïque
Précambrien

Stratigraphie

DébutFin
1 400 Ma1 200 Ma

Son nom vient du grec ectasis, "expansion" : il s'agit de l'expansion des cratons durant cette période.

Vers 1 milliard 200 millions d'années avant le présent, la présence d'eucaryotes, les algues rouges Bangiomorpha pubescens, est attestée par les micro-fossiles de la formation de Hunting, dans l'île de Somerset, au Canada. C'est le plus ancien organisme multicellulaire complexe connu, capable de reproduction sexuée[3].

Références

  1. (en) F.M. Gradstein, J.G Ogg, M. Schmitz et G. Ogg, The Geologic Time Scale 2012, Elsevier, , 1176 p. (ISBN 978-0-444-59448-8, lire en ligne)
  2. <abbr%20class="abbr%20indicateur-format%20format-pdf"%20title="Document%20au%20format%20Portable%20Document%20Format%20(PDF)%20d'Adobe">[PDF] « Charte stratigraphique internationale (2012) », sur http://www.stratigraphy.org/ (consulté le 27 avril 2013).
  3. (en) Nicholas J. Butterfield, « Bangiomorpha pubescens n. gen., n. sp.: implications for the evolution of sex, multicellularity, and the Mesoproterozoic/Neoproterozoic radiation of eukaryotes », Paleobiology, vol. 26, no 3, , p. 386-404 (DOI 10.1666/0094-8373(2000)026<0386:BPNGNS>2.0.CO;2).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la géologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.