Edin Sprečo


Edin Sprečo (Един Спречо en alphabet cyrillique), né le à Sarajevo[2], est un footballeur international yougoslave. Attaquant, il a effectué l'essentiel de sa carrière au FK Željezničar Sarajevo, avant de s'exiler aux Pays-Bas puis en France à la fin de sa carrière.

Pour les articles homonymes, voir Edin.

Edin Sprečo
Един Спречо
Biographie
Nationalité Yougoslave
Naissance
Lieu Sarajevo
Période pro. 1965-1981
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1959-1965 FK Željezničar
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1965-1975 FK Željezničar 234 (75)
1975-1976 NAC Breda25 (7)
1976-1977 FK Željezničar 4 (0)
1977-1979 Stade rennais FC38 (20)[1]
1979-1981 NK Iskra 38 (9)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1967-1969 Yougoslavie 3 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Carrière

Natif de Sarajevo, Edin Sprečo fait ses débuts dans l'un des clubs de la ville, le FK Željezničar, à l'âge de douze ans. Cinq ans plus tard, alors qu'il n'est âgé que de dix-sept ans, il fait ses débuts en équipe première, et marque deux buts pour son premier match[2]. Rapidement, il s'impose comme l'un des meilleurs espoirs yougoslaves, et fait ses débuts en équipe nationale le , lors d'un match amical disputé face aux Pays-Bas de Johan Cruijff. Il ne marque pas, mais son équipe s'impose (2-1), son coéquipier au Željezničar Ivan Osim donnant la victoire aux siens[3]. Cette première cape est immédiatement suivie d'une seconde, puisque Sprečo est de nouveau titularisé onze jours plus tard face à l'Albanie. Cette fois, il marque l'un des buts de la large victoire yougoslave (4-0)[4]. Par la suite, il n'est plus rappelé qu'une seule fois en équipe nationale, pour un match disputé le en qualification à la Coupe du monde 1970 face à la Finlande (5-1)[5],[6]. Une nouvelle fois, Sprečo marque un but, portant son total à deux réalisations en trois sélections.

En club, Sprečo connaît la réussite. En 1971, le Željezničar est vice-champion de Yougoslavie derrière le HNK Hajduk Split, puis remporte le titre la saison suivante, le premier de son histoire. En dix ans avec l'équipe première de son club formateur, il dispute 234 matchs de championnat, et marque 75 buts. Logiquement, ses performances attirent le regard de clubs étrangers, mais Sprečo doit attendre ses vingt-huit ans avant d'obtenir l'autorisation d'exercer son métier ailleurs qu'en Yougoslavie.

En 1975, il quitte Sarajevo pour les Pays-Bas, et signe au NAC Breda. Il reste une saison dans le club néerlandais, et dispute vingt-cinq matchs pour sept buts marqués[7]. L'aventure tourne court, et il retourne au Željezničar. Un an plus tard, il effectue un essai en France, au Stade rennais, qui se révèle concluant. Son jeu de tête impressionne et le club breton envisage de lui faire signer un contrat, mais Sprečo reste lié jusqu'au avec son ancien club[8]. À l'issue de cette période d'attente, il fait ses débuts avec l'équipe rennaise le , pour un match de deuxième division face à l'AS Poissy (3-0). Il dispute dix matchs en attaque jusqu'à la fin de saison, et marque cinq buts[9]. La saison suivante, il devient l'avant-centre titulaire, au côté, en début de saison, de l'Ivoirien Laurent Pokou. Avec quinze buts marqués[10], il est le meilleur buteur d'un club en proie à de grosses difficultés financières. Mais, parti prendre des vacances prolongées en Yougoslavie pendant l'hiver sans l'accord du Stade rennais[11], il devient indésirable et rentre dans son pays natal à l'été 1979.

Sprečo termine alors sa carrière au NK Iskra Bugojno, puis retourne au FK Željezničar pour lequel il devient recruteur[2].

Palmarès


Notes et références

  1. Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994, p. 475
  2. (sr) « Fiche d’Edin Sprečo », sur reprezentacija.rs
  3. (sr) « Feuille de match de Pays-Bas - Yougoslavie du 1er novembre 1967 », sur representacija.rs (consulté le 19 mai 2010)
  4. (sr) « Feuille de match de Yougoslavie - Albanie du 12 novembre 1967 », sur representacija.rs (consulté le 19 mai 2010)
  5. (sr) « Feuille de match de Finlande - Yougoslavie du 4 juin 1969 », sur representacija.rs (consulté le 19 mai 2010)
  6. (en) « Fiche d’Edin Sprečo », sur FIFA.com
  7. (nl) « Statistiques d'Edin Sprečo », sur vi.nl (consulté le 19 mai 2010)
  8. Claude Loire, op. cit., p. 382
  9. Claude Loire, op. cit., p. 380 et 381
  10. Claude Loire, op. cit., p. 384
  11. Claude Loire, op. cit., p. 386

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Bosnie-Herzégovine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.