Edmond Papinot

Jacques Edmond-Joseph Papinot (1860-1942) est un prêtre et missionnaire catholique français également connu au Japon sous le nom père Pepino (パピノ神父)[1]. Il est aussi architecte, universitaire, historien et japonologue.

Edmond Papinot
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion

Papinot est surtout connu pour son Dictionnaire historique et géographique du Japon publié pour la première fois en 1899.

Biographie

Papinot naît le à Chalon-sur-Saône[2].

Il est ordonné prêtre en 1886 et trois mois plus tard est envoyé au Japon[2]. Il enseigne au séminaire de théologie de Tokyo pendant quinze ans tout en travaillant sur son Dictionnaire japonais-français des noms principaux de l'histoire et de la géographie de Japon[3].

Il quitte le Japon en 1911 et rentre en France[3]. Il est curé de Touches-Mercurey en 1913, puis curé de Givry (Saône-et-Loire) de 1914 à 1919. Il séjourne à Hong Kong de 1920 à 1927. Il décède à Saint-Raphaël le .

Ouvrages (sélection)

Dans une vue d'ensemble des écrits de et sur Papinot, l'OCLC/WorldCat recense environ 30 ouvrages dans plus de 100 publications en 7 langues et 1 200 + fonds de bibliothèque[4].

  • Dictionnaire japonais-français des noms principaux de l'histoire et de la géographie de Japon, 1899
  • Dictionnaire d’histoire et de géographie du Japon, 1906
  • Nihon seiei (« chants japonais »), 1922 (avec Jean-Marie-Louis Lemaréchal)

Notes et références

  1. « パリ外国宣教会」のパピノ神父 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 7 novembre 2012).
  2. François Pouillon, Dictionnaire des orientalistes de langue française, (lire en ligne), p. 736.
  3. Jozef Rogala, A Collector's Guide to Books on Japan in English, (lire en ligne), p. 187.
  4. « WorldCat Identities ». « Papinot, Edmond b. 1860 » (consulté le 24 février 2020).

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du catholicisme
  • Portail du Japon
  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.