Edwin Thompson Jaynes

Edwin Thompson Jaynes ( - ) a été professeur de physique à l'université Washington à Saint-Louis. Il a abondamment écrit au sujet de l'inférence bayésienne et son travail a contribué à en répandre les méthodes là où les statistiques classiques n'étaient pas en état de s'appliquer directement sans dommages financiers ou humains importants, ou tout simplement par mauvais conditionnement des données.

Pour les articles homonymes, voir Jaynes.
Edwin Thompson Jaynes
vers 1960
Naissance
Waterloo, Iowa (États-Unis)
Décès
Saint-Louis, Missouri (États-Unis)
Nationalité américain
Domaines théorie des probabilités
statistique
Institutions Université Washington
Diplôme Université de Princeton
Directeur de thèse Eugene Wigner

Il a contribué à signaler l'importance des travaux de Richard Threlkeld Cox et à les généraliser en montrant que les probabilités pouvaient être vues de façon parfaitement cohérente comme une extension au continu sur [0,1] de la logique à deux valeurs {faux, vrai}. Un théorème fondamental de l'apprentissage inductif démontré par Cox et généralisé par ses soins porte pour cette raison le nom de Théorème de Cox-Jaynes.

Son dernier livre, Probability Theory : The Logic of Science résume l'essentiel de son travail dans ce domaine, sous une forme claire et élémentaire. Il a également laissé un certain nombre de notes et un article[1] concernant les mécanismes bayésiens apparemment utilisés dans les opérations mentales conscientes ou non.

Articles liés

Notes et références

Liens externes

  • Portail des probabilités et de la statistique
  • Portail de la physique
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.