El Comercio (Pérou)

El Comercio est un quotidien péruvien fondé en 1839. La diffusion au Pérou de ce journal du lundi au dimanche a été de 120 000 exemplaires sur la période 2007-2008. Il est l'un des plus vieux journaux toujours existants en espagnol.

Pour les articles homonymes, voir El Comercio.

El Comercio

Pays Pérou
Langue Espagnol
Périodicité Quotidien
Genre Presse généraliste nationale
Prix au numéro 2 PEN (lundi à vendredi)
2,50 PEN (samedi)
3,50 PEN (dimanche)
Diffusion 120 000 ex. (2007-2008)
Fondateur Manuel Amunátegui
Alejandro Villota
Date de fondation
Ville d’édition Lima

Propriétaire Empresa Editora El Comercio S.A.
Directeur de la rédaction Francisco Miró Quesada Rada
ISSN 1605-4806
Site web http://elcomercio.pe/
Siège du journal dans le centre historique de Lima.

Histoire

El Comercio fut fondé par Manuel Amunátegui et Alejandro Villota le 4 mai en 1839. Le prix de la première édition était d'un real d'argent. Sa devise était alors : « Ordre, Liberté, et connaissance ». À l'origine, il était un journal quotidien du soir, d'orientation commerciale, politique et littéraire. En 1875, Amunategui cède le contrôle du journal à José Antonio Miro Quesada. Depuis, la famille de Miró Quesada dirige le journal.

D'après Courrier international, El Comercio « se veut novateur tout en étant d'obédience conservatrice »[1].

En 2014, son rachat de Epensa et ses journaux grand public suscitent la polémique en raison de la main-mise du groupe sur les médias péruviens[2].

Quelques faits

  • Le journal a été fermé deux fois (1880 et 1974) en raison de sa défense de la démocratie[réf. nécessaire].

Autres publications

  • Perú 21 (journal décontracté à destination des jeunes)
  • Trome
  • Gestión (hebdomadaire, milieu économique)
  • Magazine Somos

Lien externe

Références

  • Portail de la presse écrite
  • Portail du Pérou
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.