Elogia Scipionum

On appelle elogia scipionum - éloges des Scipions - les inscriptions retrouvées dans le tombeau des Scipions à Rome et présentant un éloge en vers saturnien. L'éloge est similaire à une laudatio funebris abrégée. Il s'agit en particulier des épitaphes de Lucius Cornelius Scipio Barbatus et de Lucius Cornelius Scipio. Par l'usage du vers saturnien ces inscriptions témoignent d'un attachement à la tradition romaine tandis que la présentation des qualités morales du défunt est plus un apport de l'hellénisation[1]

Texte de l'inscription de Barbatus.
Sarcophage de Scipio Barbatus avec son inscription, conservé au Vatican.

Notes

  1. Laurent Lamoine, « Autocélébration, mémoire et histoire des notables des cités des Gaules », dans Mireille Cébeillac-Gervasoni, Laurent Lamoine et Frédéric Trément (éd.), Autocélébration des élites locales dans le monde romain : contextes, images, textes, IIe s. av. J.-C.-IIIe s. ap. J.-C., Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, coll. « Erga » (no 7), (ISBN 2-84516-271-5), p. 458.

Bibliographie

  • CIL VI, 1285, 1287-1289 = I2, 7 et 9-11 = ILLRP, 309-312 = CLE, 7, 6, 8-9
  • Ch. Guittard, « L'emploi du vers saturnien dans les Elogia Scipionum », dans A. Sartre-Faurait éd., Les Pierres de l'offrande, II, Zürich, 2003, p.  92-100.
  • L. Lamoine, « Les lecteurs de l'elogium de Scipion Barbatus (II) », Archeologia classica, 60, 1998, p. 361-368.
  • M. Massaro, « Questioni di epigrafia scipionica », Epigraphica, 70, 2008, p. 31-90 (AE 2008, 168)
  • Portail de la Rome antique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.