Elvir Rahimić

Elvir Rahimić, né le , à Živinice en Yougoslavie (auj. en Bosnie-Herzégovine) est un footballeur international bosnien évoluant au poste de milieu de terrain. Il joue notamment au CSKA Moscou de 2001 à 2013.

Elvir Rahimić
Biographie
Nationalité Bosnien
Naissance
Lieu Živinice (Yougoslavie)
Taille 1,91 m (6 3)
Période pro. 19942014
Poste Milieu défensif
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1994 Slaven Živinice
1995-1996 Bosna Visoko036 0(3)
1997-1998 Factor Ljubljana033 0(6)
1998-1999 Vorwärts Steyr 006 0(1)
1999-2001 Anji Makhatchkala 084 0(5)
2001-2014 CSKA Moscou 315 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2013 Bosnie-Herzégovine 040 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Biographie

En club

Rahimić commence le football au NK Bosna Visoko. Il joue ensuite pour le club slovène du NK Interblock, et le club autrichien du Vorwärts Steyr.

En 1999, il signe avec le club russe d'Anji. Deux ans après, il rejoint le CSKA Moscou. Il joue son premier match avec le CSKA le contre les rivaux du Spartak Moscou, match qui se solde par un nul 1 but partout. Rahimić devient rapidement un membre indispensable de l'équipe, avec laquelle il remporte la Coupe de l'UEFA en 2005 et plusieurs trophées nationaux.

Néanmoins, alors qu'il est titulaire avec l'entraîneur Valeri Gazzaev, son temps de jeu se réduit considérablement à la suite du remplacement de ce dernier par Zico en 2009 : il ne participe en effet qu'à 4 matchs (débutant parfois sur le banc des remplaçants) sur les 20 où Zico est entraîneur.

Après le limogeage de Zico le et l'arrivée de Juande Ramos, il salue la décision de son club : « il a une biographie brillante. À Séville, il a obtenu des résultats remarquables. Il a été l'entraîneur du Real Madrid et de Tottenham. Il a remporté des trophées et nous espérons que nous parviendrons également à avoir de bons résultats », a-t-il déclaré dans le journal bosnien « Avaz »[1].

Il est de nouveau titularisé pour presque tous les matchs disputés sous la direction de Ramos. Néanmoins, vieillissant, il est de moins en moins utilisé par l'entraîneur suivant, Leonid Sloutski.

Sa capacité à récupérer rapidement lui vaut en Russie, le surnom d'Homme de fer, car il joue en moyenne une cinquantaine de matchs chaque saison.

Il est également, à l'image de Mark van Bommel, adepte d'un jeu très engagé physiquement voire dangereux mais comme le Néerlandais, il n'est que rarement inquiété par l'arbitrage en ne connaissant qu'une seule expulsion au CSKA, le contre Saturn à la suite d'un deuxième carton jaune. À noter que ce match est aussi terni par les expulsions de Šemberas (CSKA) et Pavlovitch (Saturn). L'ex-entraineur du FK Khimki, Vladimir Kazachyonok, déclare que « Rahimic ne sera exclu que lorsqu'il décapitera un joueur ».

Avec le CSKA, il reçoit une soixantaine de cartons jaunes en championnat, mais un seul carton rouge. Dans un match qui oppose le CSKA à l'Hapoël Tel-Aviv en 2007, il est responsable de la sortie sur blessure de deux joueurs, dont un a la jambe cassée.

Il joue son 300e match (toutes compétitions confondues) sous les couleurs du CSKA le , lors de la 10e journée du championnat de Russie contre le Kouban Krasnodar (défaite 1-0).

Il joue un total de 34 matchs en Ligue des champions avec le CSKA[2], en étant quart de finaliste de cette compétition en 2010 (défaite contre l'Inter Milan, futur vainqueur de l'épreuve).

Elvir Rahimić

En équipe nationale

Elvir Rahimić reçoit 40 sélections en équipe de Bosnie-Herzégovine entre 2007 et 2013[3].

Il joue son premier match en équipe nationale le contre la Turquie, dans le cadre des éliminatoires du championnat d'Europe 2008 (victoire 3-2). Il reçoit sa dernière sélection le , à l'occasion d'un match amical face aux États-Unis (défaite 3-4)[4].

Il joue 10 matchs comptant pour les éliminatoires du mondial 2010, et 6 comptant pour les éliminatoires du mondial 2014[5].

Palmarès

CSKA Moscou

Notes et références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Bosnie-Herzégovine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.