Emmanuel-Charles Bénézit

Emmanuel-Charles Bénézit, né à Paris le et mort à Hyères le , est un peintre, dessinateur, graveur, historien de l'art et commissaire d'exposition français. Il est le fils d'Emmanuel Bénézit, créateur du fameux dictionnaire Bénézit.

Pour les articles homonymes, voir Bénézit.
Emmanuel-Charles Bénézit
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père

Biographie

Famille

Son grand-père, Charles Bénézit, musicien, est un ami proche de Victor Hugo, qu'il accompagne en exil à Jersey.

Son père est Emmanuel Bénézit, créateur du dictionnaire Bénézit et propriétaire de plusieurs galeries d'art à Paris[1].

Emmanuel-Charles naît ainsi dans une famille aisée et cultivée de Paris[2]. Il passe son enfance dans la galerie de son père, où transitent des artistes tels que Victor Hugo ou Vincent Van Gogh, et tisse de forts liens avec Camille Pissarro et Alfred Sisley, qui rendent de fréquentes visites dans la maison de son enfance[2],[3].

Il se marie avec Marie Salomé Spehner-Bénézit, son élève de dessin[2].

Il prend part à la Première Guerre mondiale, mais est réformé en 1915 à cause d'une grave infection pulmonaire ; il quitte alors Paris et s'installe à Gassin (Var) puis à Bormes-les-Mimosas. En 1930, il part pour Hyères où il vit, chichement, jusqu'à sa mort, à l'âge de 88 ans[2].

Bénézit le peintre

Emmanuel-Charles Bénézit pratique la peinture dès l'âge de six ans.

La technique d'Emmanuel-Charles Bénézit varie beaucoup au long de sa carrière, mais elle conserve certaines constantes comme la richesse des paysages bucoliques, avec des ciels complexes et une relation harmonieuse entre l'Homme et la nature[3].

Libre des contraintes matérielles, il peut se consacrer à son art. Il obtient un certain succès dès les Salons parisiens des années 1900[3]. Il part cependant en Provence pour des problèmes de santé. Il y découvre la lumière du Midi et les vents du Mistral qui semblent rapprocher jusqu'au premier plan les paysages éloignés ; il commence alors à y étudier la nature au travers de la lumière[3].

Le Bénézit

Il collabore avec son père à l'élaboration du célèbre Bénézit — de son nom complet Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays —, publié pour la première fois en 1911, et toujours ouvrage de référence à l'heure actuelle[3].

Conservation et expositions posthumes

Son œuvre est exposé au Salon d'automne de Paris de 1989, au Centre d'Art Présence Van Gogh à Saint-Rémy de Provence en 2002 et dans plusieurs musées en France[3].

Ses peintures et dessins sont pour la plupart conservés dans des collections particulières dans divers pays[3].

Notes et références

  1. « Emmanuel Benezit était le fils du Dr Charles-Emmanuel Benezit (1854- 1920), auteur du célèbre Dictionnaire des Peintres » dans Gazette des beaux-arts, 1975, p. 35.
  2. « Biographie de Emmanuel-Charles Bénézit », sur benezit-the-painter.com (consulté le 1er décembre 2015).
  3. (en) « E.C. Bénézit », sur mouginsfineart.com (consulté le 30 novembre 2015).

Annexes

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de la gravure et de l'estampe
  • Portail de l’histoire de l’art
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.