Encéphalopathie

Une encéphalopathie est une maladie de l'encéphale. Le mot a été formé par Louis Tanquerel des Planches au XIXe siècle à partir des racines grecques enkephalos (« cerveau ») et pathos (« ce qu'on éprouve, souffrance »).

Il désigne toute affection encéphalique d'origine toxique dégénérative ou métabolique, par exemple l'encéphalopathie hépatique due à un dysfonctionnement du foie, ne faisant plus son rôle d'épuration, l’ammoniac n'est plus éliminé par celui-ci et entraîne des troubles cognitifs ou encore les encéphalopathies spongiformes à prions telles que la maladie de la vache folle ou la CWD.

Symptômes

L'encéphalopathie peut se manifester par différents symptômes : céphalées, confusion, bradypsychie, somnolence, troubles de la conscience[1].

Formes cliniques

Notes et références

  1. Syndrome de leucostase sur www.oncorea.com

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la médecine
  • Portail des neurosciences
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.