Equinor

Equinor Asa (auparavant Statoil et StatoilHydro) est une compagnie d'énergie pétrolière et éolienne norvégienne fondée en 1972. C'est la plus grande entreprise de Norvège avec environ 29 000 employés. Equinor est coté à la bourse d'Oslo et au NYSE, néanmoins l'État norvégien détient toujours la majorité de la société, avec 70,26 % des actions, dont 3,26 % par Folketrygdfondet, le fonds national d'assurances[2]. Le siège d'Equinor est situé dans la capitale norvégienne du pétrole, Stavanger.

Equinor Asa

Création
Dates clés 1972 : Fondation
2018 : Statoil devient Equinor
Personnages clés Helge Lund (PDG de 2004 à 2014), Eldar Sætre (PDG depuis février 2004)
Forme juridique Allmennaksjeselskap
Action NYSE : EQNR
Siège social Stavanger
 Norvège
Direction Eldar Sætre (PDG) depuis 2014
Actionnaires Ministry of Petroleum and Energy of Norway (en) (67 pourcentage) et Folketrygdfondet (d) (3,45 pourcentage)
Activité Industrie pétrolière
Produits énergie, Pétrole, gaz naturel, éolien, solaire
Filiales Industrikraft Midt-Norge (en) et Statoil (Canada) (d)
Effectif 20 525 (2018)
Organisation norvégienne 923609016
Site web www.equinor.com

Capitalisation 62 782 millions USD (2019)
Chiffre d'affaires 79 593 millions USD (2018)
Résultat net 7 500 millions USD (2018)[1]
Panneau d'affichage d'une station service Statoil.

Le nom Equinor vient de la volonté de la compagnie de promouvoir l'équité (Equi) et ses origines Scandinaves et Nordiques (Nor). L'ancien nom, Statoil venait d'une contraction de « State oil », ou Pétrole d'État, ce qui renvoyait l’image d’une société tournée exclusivement aux énergies fossiles.

Historique

Ancien logo de 2007 à 2009.

Statoil a été fondée en 1972.

En 2004, Statoil subit une importante crise de confiance. Le PDG ainsi que le président du conseil d'administration démissionnent à la suite de la mise au jour d'une filière de corruption au sein de l'entreprise. Plusieurs managers avaient payé des pots-de-vin à des fonctionnaires iraniens afin de décrocher des contrats juteux[3].

En 2006, Statoil a signé un accord d'achat des activités pétrolifères de son compatriote Norsk Hydro, faisant du groupe norvégien le numéro un mondial du pétrole offshore. Une fois la fusion achevée, le groupe fut rebaptisé StatoilHydro à partir du 1er octobre 2007. En 2009, elle reprend son ancien nom Statoil et arbore un nouveau logotype en forme d'étoile.

En octobre 2014, Statoil vend sa participation de 15,5 % dans le champ pétrolier en Azerbaïdjan Shah Deniz à Petronas pour 2,25 milliards[4]. Le même mois, le PDG du groupe, Helge Lund, a annoncé son intention de démissionner pour rejoindre BG Group[5]. Eldar Sætre a été nommé PDG par intérim, puis promu PDG de façon permanente en février 2015[6].

En septembre 2015, Statoil annonce qu'à la fin 2016, il prévoit d'avoir une baisse de 20 % de ses effectifs par rapport au début 2015, à la suite de la baisse du cours du pétrole[7].

Durant l'été 2018, Statoil change son nom et son Logo en Equinor. La motivation étant de se séparer du mot "oil" (pétrole) suite à la diversification des activités de l'entreprise vers l'éolien et le solaire. Le nom Equinor vient de la volonté de la compagnie de promouvoir l'équité (Equi) et ses origines Scandinaves et Nordiques (Nor).

En juillet 2019, Equinor annonce la vente d'une participation de 16 % dans Lundin Petroleum pour 1,56 milliard de dollars, ne gardant qu'une participation de 4,9 %[8].

Actionnaires

Liste des principaux actionnaires au 22 novembre 2019[9]:

Government of Norway 67,0%
Folketrygdfondet 3,27%
Dodge & Cox 1,37%
Fidelity Management & Research 0,84%
Lazard Asset Management 0,83%
The Vanguard Group 0,82%
SAFE Investment 0,82%
Storebrand Asset Management 0,60%
KLP Kapitalforvaltning 0,55%
DNB Asset Management 0,52%

Compétences

Réservoirs Statoil à Trondheim, Norvège

Le groupe est devenu l’un des plus grands distributeur de pétrole brut au monde, ainsi qu’un important fournisseur de gaz naturel du continent européen. Equinor possède également un réseau de 2000 stations-service dans neuf pays. Equinor est présent sur la plupart des continents : Norvège, Suède, Danemark, Allemagne, Pologne, Estonie, Lettonie, Lituanie, Grande-Bretagne, Irlande, Belgique, France, Russie, Vietnam, Singapour, Azerbaïdjan, Kazakhstan, Chine, Algérie, Angola, Nigeria, États-Unis et Venezuela.

Organisation

Les bureaux de Statoil à Fornebu (comté d'Akershus).

Direction

De mi-2004 à octobre 2014, le PDG de la compagnie est Helge Lund, l’ancien PDG de Aker Kværner. Eldar Sætre prend la direction de l'entreprise par intérim en Octobre 2014, position régularisée en février 2015 (PDG) et qu'il occupe toujours.

Notes et références

  1. https://www.zonebourse.com/EQUINOR-ASA-1413290/fondamentaux/
  2. (en) Statoil, « Major shareholders », (consulté le 22 décembre 2012)
  3. (en) « La puissance de la Norvège dans le pétrole », sur Financial Times (consulté le 15 février 2015)
  4. Statoil exits Shah Deniz with $2.25 billion sale to Petronas, Reuters, 13 octobre 2014
  5. (en) « Nomination de Helge Lund comme PDG de BG Group », sur BG Group (consulté le 15 février 2015)
  6. (en) « Statoil nomme Sætre comme PDG », sur Wall Street Journal, (consulté le 15 février 2015)
  7. Statoil réduira ses effectifs de 20% d'ici la fin 2016, Reuters, 21 septembre 2015
  8. « Equinor to sell 16% shares it holds in Lundin Petroleum for about $1.56 billion », sur Reuters,
  9. Zone Bourse, « EQUINOR ASA : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 22 novembre 2019)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des entreprises
  • Portail de la Norvège
  • Portail de l’énergie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.