Eragon (film)

Eragon est un film américain réalisé par Stefen Fangmeier, sorti en 2006.

Pour les articles homonymes, voir Eragon (homonymie).
Eragon
Réalisation Stefen Fangmeier
Scénario Peter Buchman
Lawrence Konner
Mark Rosenthal
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Dune Entertainment
Pays d’origine États-Unis
Royaume-Uni
Hongrie
Genre Fantasy
Durée 104 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Christopher Paolini. publié en 2003.

Synopsis

Autrefois, la paix et la prospérité régnaient sur la terre d'Alagaësia, jusqu'au jour ou l'un des dragonniers élimine ceux-ci et se proclame maître et seigneur du royaume d'Alagaësia. Jusqu'à ce qu'un jour, dans le petit village de Carvahall, un adolescent, Eragon découvre au cours d'une chasse une pierre bleutée apparue devant lui.

Celle-ci s'avère être un œuf de dragon. C'est l'un des trois œufs ayant survécu aux Parjures. Commence alors une course épique pour éviter Urgals, Ombres et Ra'zacs. Sa dragonne, Saphira, deviendra vite pour le jeune Eragon une inépuisable source de joie et de bienfaisance.

Au cours de leur voyage à la recherche des sbires de Galbatorix, en compagnie de Brom, un vieux conteur du village venu avec eux, Eragon et Saphira apprennent de nombreuses choses concernant les Dragonniers d'antan. Le jeune homme apprend aussi à combattre, à utiliser la magie…

Brom s'avère être une personne pleine de mystères et de ressources.

Le doute plane sur Eragon et son mystérieux destin de Dragonnier. Autour de lui, des guerres éclatent. Rejoindra-t-il le Roi ou combattra-t-il aux côtés des Vardens pour abolir le règne du cruel roi Galbatorix ? Surtout après les mystérieuses prédictions d'Angela.

Eragon n'a que 17 ans, mais en tant que dernier Dragonnier, il est le seul à pouvoir faire tomber l'Empire du cruel Galbatorix.

Fiche technique

Distribution

Accueil

Accueil critique

Eragon
Score cumulé
SiteNote
Metacritic38/100[Note 1]
Rotten Tomatoes16 %[Note 2]
Allociné[Note 3]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Ce film aura après sa sortie une plus que très mauvaise réputation auprès des fans du livre à cause de son scénario qui délaisse de nombreux aspects intéressants de celui-ci (comme l'existence des nains). C'est d'ailleurs, semble-t-il, ce qui serait à l'origine de la non-production du second film de la saga, de nombreux écarts par rapport au scenario rendant impossible une suite d'après le second opus. En raison d'oublis trop importants d'éléments du premier tome, le deuxième film n'aurait pu être introduit sans laisser planer un certain doute dans l'esprit des gens.

Box-office

Pays Box-office Nbre de sem. Classement TLT[3] Date
Box-office Mondial234 278 204 USD7 sem.245eau 25/01/07
Box-office États-Unis/ Canada72 642 813 USD7 sem.555eau 25/01/07
Box-office France2 666 765 entrées5 sem.-au 23/01/07
Box-office Paris409 543 entrées5 sem.-au 23/01/07
Box-office Suisse164 036 entrées6 sem.313eau 23/01/07

Autour du film

C'est la première réalisation de Stefen Fangmeier, qui avait précédemment travaillé comme directeur des effets spéciaux sur les films Master and commander : De l'autre côté du monde en 2003 et Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire en 2004.

Le scénariste, Peter Buchman, est le scénariste de Jurassic Park 3. Jeremy Irons et John Malkovitch ont déjà tourné ensemble. En effet, on peut les retrouver dans L'Homme au masque de fer, avec Gérard Depardieu et Gabriel Byrne, ainsi que Leonardo DiCaprio.

Notes et références

Notes

  1. Moyenne réalisée sur 29 critiques
  2. Moyenne réalisée sur 125 critiques
  3. Moyenne réalisée pour 20 titres de presse

Références

  1. (en) Boxofficemojo.com
  2. Fiche IMdB
  3. Tous les temps - All Time

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail du cinéma britannique
  • Portail de la fantasy et du fantastique
  • Portail des années 2000
  • Portail de la Hongrie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.