Eric Wiebes

Eric Wiebes, né le à Delft, est un homme politique néerlandais. Membre du Parti populaire libéral et démocrate (VVD), il est ministre des Affaires économiques et du Climat depuis le dans le troisième cabinet de Mark Rutte.

Eric Wiebes

Eric Wiebes en 2015.
Fonctions
Ministre néerlandais des Affaires économiques et du Climat
En fonction depuis le
(2 ans, 4 mois et 27 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte III
Prédécesseur Henk Kamp
Secrétaire d'État aux Finances

(3 ans, 8 mois et 22 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte II
Prédécesseur Frans Weekers
Successeur Menno Snel
Biographie
Nom de naissance Eric Derk Wiebes
Date de naissance
Lieu de naissance Delft (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique VVD
Diplômé de Université de technologie de Delft
Institut européen d'administration des affaires

Biographie

Jeunesse et études

Wiebes grandit à Muiderberg et est diplômé en ingénierie par l'université de technologie de Delft (1986) puis en administration des affaires par l'Institut européen d'administration des affaires à Fontainebleau (1991).

Carrière privée

Wiebes travaille notamment pour Shell et McKinsey & Company avant de devenir haut fonctionnaire au ministère des Affaires économiques en 2004. En 2007, il devient secrétaire général du ministère.

Engagement politique

Échevin à Amsterdam

Eric Wiebes est nommé échevin de la commune d'Amsterdam suivant les élections municipales de 2010 au nom du VVD. Il s'occupe notamment des technologies de la communication et de l'information municipales, de la qualité de l'air, des taxis, ainsi que de la construction de la ligne 52 du métro d'Amsterdam.

Secrétaire d'État aux Finances

Wiebes et sa femme au Prinsjesdag de 2014.

En 2014, Wiebes remplace le démissionnaire Frans Weekers comme secrétaire d'État au ministère des Finances. À ce poste, il traite des questions relatives au service des impôts.

Ministre des Affaires économiques et du Climat

Eric Wiebes est nommé ministre des Affaires économiques et du Climat en 2017 en remplacement de Henk Kamp, qui se retire de la vie politique. Il est favorable à la suppression de l'impôt sur les dividendes voulue par son Premier ministre Mark Rutte, à hauteur de 15 % pour les entreprises implantées aux Pays-Bas, afin de pouvoir garantir une meilleure compétitivité au pays. Les critiques du projet le considèrent comme un « cadeau aux multinationales » et rappellent que cette mesure priverait les Pays-Bas de 1,4 milliard d'euros chaque année. Seulement 16 % des Néerlandais sont favorables à la suppression de la taxe. Rutte, pour sa part, estime que si les Pays-Bas ne parviennent pas à supprimer la taxe, ils « finiront comme la Belgique », c'est-à-dire que le pays observera le départ d'un grand nombre d'entreprises de son territoire[1],[2]. Le 16 octobre 2018, le gouvernement néerlandais abandonne le projet après que l'entreprise multinationale Unilever annonce publiquement qu'elle renonce à s'installer à Rotterdam malgré sa volonté affichée des mois auparavant saluée par Wiebes[2],[3].

Le 29 mars 2018, Mark Rutte annonce son objectif de baisse de la production de gaz naturel à Groningue à 12 milliards de mètres cube d'ici 2022 et à 0 mètre cube dans la décennie 2020. Eric Wiebes explique que cet objectif s'inscrit dans une logique sécuritaire, alors que de nombreux séismes surviennent à cause des poches de vide souterraines créées par l'extraction du gaz[4]. Le 18 mai 2018, Wiebes annonce également l'intention du gouvernement néerlandais de fermer toutes les centrales à charbon d'ici 2030, dont les deux plus anciennes d'ici 2025[5].

Notes et références

  1. « Mark Rutte, le Premier ministre néerlandais, provoque la polémique: «Il ne veut pas finir comme la Belgique» », sur sudinfo.be (consulté le 10 janvier 2019)
  2. (en) « Dutch Drop Dividend Tax Plan After Unilever's U.K. Decision », sur bloomberg.com,
  3. « Unilever fait de Rotterdam son siège social unique », sur Direction générale du Trésor, (consulté le 10 janvier 2019)
  4. « Les Pays-Bas arrêteront les extractions de gaz naturel à Groningue d'ici 2030 », sur Metro, (consulté le 10 janvier 2019)
  5. « Pays-Bas: fermeture de 2 centrales à charbon en 2025 », sur FIGARO, (consulté le 10 janvier 2019)

Articles connexes

  • Portail des Pays-Bas
  • Portail de la politique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.