Eriocaulon septangulaire

L'Eriocaulon septangulaire (Eriocaulon septangulare ou Eriocaulon aquaticum) est une plante des milieux aquatiques de l'Amérique du Nord et des Îles Britanniques[1].

Eriocaulon aquaticum

Nom

Le nom scientifique de l'Eriocaulon septangulaire est Eriocaulon septangulare (parfois jugé invalide) ou Eriocaulon aquaticum[2]. D'autres noms employés pour cette plante sont Eriocaulon pellucidum (en considérant la plante nord-américaine comme distincte de l'européenne), Cespa aquatica, Eriocaulon articulatum, Eriocaulon pumilum, Nasmythia articulata et Nasmythia septangularis[1]. On le connaît également en français sous le nom Eriocaulon aquatique[2]. En anglais, on le retrouve sous le nom Pipewort[1] ou Duckgrass[3] et Pìoban Uisge en gaélique[1].

Caractéristiques

L'Eriocaulon septangulaire est une plante pionnière qui développe sa base en gazons sur les fonds sabloneux et peu profonds de lacs ou d'eaux calmes, permettant éventuellement la présence de nouvelles plantes à la suite de son implantation[3],[4].

Elle fleurit de juillet à octobre de petites fleurs blanches en un amas sphérique au sommet de sa tige[3], juste au-dessus de la surface de l'eau[1]. La plante atteint 10 à 25 centimètres de haut[3].

Distribution

Sa distribution va du sud-est du Canada (Ontario, Québec jusqu'au Labrador, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador) au sud des États-Unis d'Amérique (Texas à l'ouest et Floride à l'est)[3],[2]. On la rencontre en Europe sur les Îles Britanniques[2].

Liens externes

Notes et références

  1. Rook, Earl J., Eriocaulon aquaticum, 26 février 2004, consulté en ligne le 27 octobre 2010.
  2. Eriocaulon aquaticum, Flora of North America, consulté en ligne le 27 octobre
  3. Poole, Robert W., Duckgrass, Neartica.com, consulté en ligne le 27 octobre 2010
  4. Plantes des lacs Charlebois et Des Sommets, Association pour la protection des lacs Charlebois et Des Sommets, consulté en ligne le 27 octobre 2010.
  • Portail de la botanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.