Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette

L'ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette est l'un des quatre principaux sites de pèlerinage catholique dans la province de Québec au Canada. Il a été fondé par l'abbé Elzéar Delamarre en 1907, par l'achat de terres à l'ouest du village et la construction d'une résidence secondaire et d'une chapelle privées dédiées à saint Antoine de Padoue. L'ermitage Saint-Antoine a été désigné en tant que l'un des cinq sanctuaires nationaux du Canada par la Conférence des évêques catholiques du Canada.

Pour les articles homonymes, voir Bouchette et Hermitage.

Contexte de la fondation

Fondé dans les dernières années du courant ultramontain canadien et au tout début de l'ère de colonisation du nord du territoire québécois, le village de Lac-Bouchette est d'abord marqué dans son histoire par une certaine ferveur religieuse.

La retraite étant rapidement devenue populaire auprès des pèlerins catholique du Canada, l'abbé Delamarre y fit construire une chapelle plus imposante pour accommoder les visiteurs. Le site abrite aussi une grotte qui rappelle à l'abbé celle de Lourdes et la dédie à la Vierge, en conséquence, puis la décore d'un autel, d'une statue de Notre-Dame de Lourdes et la coiffe d'une chapelle rappelant la basilique de l'Immaculée-Conception[1].

Croissance rapide de l'ermitage

Le site croît rapidement et en 1925, lorsqu'il est confié à la gestion des Frères mineurs capucins, il compte un imposant Calvaire, une hôtellerie et une reproduction de la Scala Santa. Les Capucins développent le site davantage en y bâtissant un monastère et une église dédiée à la Vierge[2].

Plus de cent ans après sa fondation, le site compte aujourd'hui plusieurs chalets et complexes hôteliers, une salle à manger, un sentier pédestre et une tour d'observation en bois.

Éléments principaux

Parmi les éléments architecturaux et culturels importants du site on peut compter :

Notes et références

  1. Gagné, France et al. Centenaire Lac-Bouchette. Lac-Bouchette : Municipalité, 1982. p. 28-29
  2. Ermitage Saint-Antoine. « Historique ». Site web de l'Ermitage Saint-Antoine. Lac-Bouchette : l'Ermitage, 2010 [consulté le 28 août 2011].
  3. « Chapelle Saint-Antoine-de-Padoue - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 14 février 2016)
  4. Karel, David. Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord : peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs, photographes, orfèvres. Québec : Presses de l’Université Laval ; Musée du Québec, c1992. p. 355
  5. Ermitage Saint-Antoine. « Carte du Site ». Op. cit.

Annexe

Articles connexes

  • Portail du catholicisme
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du Saguenay–Lac-Saint-Jean
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.