Erwin Vandenbergh

Erwin Vandenbergh, né le à Ramsel, est un footballeur belge. Il évoluait au poste d'attaquant.

Pour les articles homonymes, voir Vandenberg.

Erwin Vandenbergh
Biographie
Nationalité Belge
Naissance
Lieu Ramsel (Belgique)
Taille 1,84 m (6 0)
Poste Attaquant
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1977-1982 K Lierse SK 178 (117)
1982-1986 RSC Anderlecht 121 0(87)
1986-1990 Lille OSC 114 0(38)
1990-1994 KAA La Gantoise 110 0(47)
1994-1995 RWD Molenbeek 021 00(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1979-1991 Belgique 048 0(20)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1995-1996 KVC Westerlo
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Il est le père de Kevin, qui est aussi attaquant et international (13 capes - 3 buts).

Biographie

En club

Erwin Vandenbergh commence sa carrière au Lierse SK. En 1980, 1981 et 1982, il est élu meilleur buteur du championnat. Il remporte aussi en 1981, le soulier d'or qui récompense le meilleur joueur du championnat.

En 1982, il rejoint le RSC Anderlecht[1]. En 1983, il est de nouveau élu meilleur buteur du championnat, et remporte la Coupe UEFA. Lors de cette édition de la Coupe de l'UEFA, il inscrit un total de sept buts en 12 matchs, avec notamment un doublé en huitièmes de finales face au FK Sarajevo. Anderlecht s'impose en finale face au Benfica Lisbonne[2]. La saison suivante, il atteint de nouveau avec Andelercht la finale de la Coupe de l'UEFA, mais en s'inclinant cette fois-ci face au club londonien de Tottenham. Vandenbergh inscrit quatre buts en Coupe d'Europe cette saison là[3].

Il connaît ensuite des moments plus difficiles. En 1986, alors qu'il remporte un nouveau titre de meilleur buteur, il quitte Anderlecht pour Lille OSC[4], en France. Il arrive en même temps que son compatriote Philippe Desmet, mais l'aventure lilloise sera compliquée. En quatre ans et en dépit de son investissement, l'équipe n'atteindra jamais le Top 5 du championnat de France.

Il revient en Belgique en 1990 et remporte en 1991 un sixième titre de meilleur buteur du championnat de Belgique et permet à son équipe d'atteindre le podium, après avoir fait la course en tête une bonne partie de la saison. La saison suivante, le club atteint les 1/4 de finale de la Coupe de l'UEFA, éliminé par le futur vainqueur de l'épreuve, l'Ajax Amsterdam. Il termine sa carrière au RWD Molenbeek[5]. Il est le père de Kevin Vandenbergh.

Erwin Vandenbergh est le 6e meilleur buteur de tous les temps du Championnat de Belgique, avec 252 buts marqués en 425 matches[6]. Au sein des compétitions européennes, son bilan s'élève à cinq matchs en Coupe d'Europe des clubs champions (un but), et 33 matchs en Coupe de l'UEFA (17 buts)[7].

En équipe nationale

Il est sélectionné 48 fois en équipe nationale belge entre 1979 et 1991, inscrivant 20 buts[8].

Il joue son premier match en équipe nationale le , contre l'Écosse, lors des éliminatoires de l'Euro 1980. Vandenbergh inscrit son premier but avec la Belgique lors de cette rencontre gagnée 1-3 à Glasgow. Par la suite, le , lors de sa deuxième sélection, il inscrit son seul doublé avec la Belgique. La Belgique l'emporte alors 5-0 sur le Luxembourg à Bruxelles en match amical[8].

Vandenbergh participe avec la Belgique à l'Euro 1980, l'Euro 1984, la Coupe du monde 1982 et la Coupe du monde 1986. Lors du mondial 1982, il marque le but de la victoire en match d'ouverture de la compétition contre les argentins, alors champions du monde en titre (victoire 0-1 à Barcelone). Par la suite, lors de l'Euro 1984, il marque un but contre la Yougoslavie (victoire 2-0 à Lens). Enfin, lors du mondial 1986, il marque un but contre le Mexique (victoire 2-1 à Mexico)[8].

Palmarès

En sélection

En club

Distinctions personnelles

Références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Belgique
  • Portail de la Région flamande
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.