Escadron de sécurité incendie et de sauvetage

L'escadron de sécurité incendie et de sauvetage est une unité opérationnelle située sur une base aérienne de l'armée de l'air française.

Elle est composée de militaires de l'armée de l'air, spécialistes en sécurité incendie (pompiers).

Missions opérationnelles

Principales

  • Sécurité incendie de la plate-forme aéronautique, sécurité de tous les aéronefs militaires et civils de la plateforme ;
  • Sauvetage de tous les équipages et des passagers des aéronefs en difficulté, ainsi que les premières mesures de sécurité ;
  • Sécurité incendie des armes nucléaires, et plus généralement à compter du du NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique).

Secondaire

  • Sécurité incendie des bâtiments d'infrastructure classique (tous les bâtiments qui composent une base aérienne) ;
  • Secours aux personnes (en renfort du centre médical des armées pour la plupart des bases) ;
  • Opérations diverses : traitement des insectes, des animaux, inondations.

Toutes ces interventions sont limitées au périmètre de la base aérienne. Cependant, un certain nombre d'ESIS possèdent un protocole d'intervention avec le SDIS local pour permettre une intervention rapide des secours dans le cas où les pompiers de l'air sont dans un secteur isolé et lorsqu'il est jugé que dans l'intérêt des victimes, le temps d'intervention est trop long.

Depuis peu et dans le cadre de la loi sur la non-assistance à personne en danger, les pompiers de l'air sont habilités à sortir de la base aérienne pour porter assistance et secours à des personnes en détresse vitale ou sur des accidents qui pourraient mettre en danger la vie de personnes.

Missions non opérationnelles

  • Le commandant de l'ESIS est le conseiller du commandant de la base en matière de sécurité incendie. Il assure le commandement de l'escadron ;
  • Le bureau opération est chargé de l'organisation du fonctionnement de l'ESIS : exercices, tour de service, opération extérieure (OPEX), etc. ;
  • Le bureau instruction est chargé de l'instruction de tout le personnel de l'ESIS mais également de celle de tout le personnel de la base en matière de prévention et de sécurité incendie. La cellule secourisme base est dans la plupart des cas assurée par ce bureau ;
  • Le bureau matériels de première intervention (MPI) est chargé de la mise en place et de la vérification de tous les matériels de sécurité incendie de la base ;
  • Le bureau technico-logistique est chargé de l'administration technique de l'unité ;
  • Le bureau matériels roulants et lourds (MRL) est chargé du suivi et de l'entretien des véhicules incendie de la base ;
  • Le bureau matériels divers et équipement spéciaux (MDES) est chargé de l'entretien et de la vérification du matériel incendie qui implique directement les pompiers : réseau d'eau, échelles, appareil respiratoire isolant, etc. ;

Personnel

L'effectif de l'ESIS est propre à chaque base aérienne et dépend essentiellement des missions diverses qui lui sont confiées et varie ainsi suivant les bases aériennes.

Les membres du personnel sont appelés pompiers de l'armée de l'air ou pompiers de l'air.

Chaîne de commandement

Au niveau de la base aérienne, le commandant de l'ESIS est subordonné au chef du groupement d'appui à l'activité (GAA) lui-même en dessous du commandant de la base aérienne.

Au niveau de l'armée de l'air, le commandement d'appartenance de tous les ESIS est le commandement des forces aériennes (CFA).

Voir aussi

  • Armée et histoire militaire françaises
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.