Essai sur les mœurs et l'esprit des nations

Essai sur les mœurs et l'esprit des nations[1] est une œuvre de Voltaire, publiée pour la première fois dans son intégralité en 1756.

Essai sur les mœurs et l'esprit des nations

Première page de l'édition de 1835.

Auteur Voltaire
Pays France
Genre Essai
Éditeur Cramer
Lieu de parution Paris
Date de parution 1756

Cette œuvre monumentale, qui comporte 197 chapitres, publiée à Genève par Cramer en 1756, est le résultat d'une quinzaine d'années de recherche effectuées par Voltaire à Cirey, à Bruxelles, à Paris, à Lunéville, en Prusse, en Alsace et à Genève. En 1769, La Philosophie de l'histoire (1765) devient le « Discours préliminaire » de l'Essai. Voltaire révisera le texte jusqu'à sa mort en 1778.

Dans cette œuvre, Voltaire aborde l'histoire de l'Europe avant Charlemagne jusqu'à l'aube du siècle de Louis XIV, en évoquant également celle des colonies et de l'Orient.

L'Essai constitue l'une des pièces maîtresses de la philosophie des Lumières[2].

Bibliographie

Notes et références

  1. Le titre complet est : Essai sur les mœurs et l'esprit des nations et sur les principaux faits de l'histoire depuis Charlemagne jusqu'à Louis XIII.
  2. Essai sur les mœurs par Raymond Trousson.

Liens externes

Édition en ligne
Article critique en ligne
  • Portail des Lumières
  • Portail de la littérature française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.