Eugene Dynkin

Eugene B. Dynkin (en russe Евгений Борисович Дынкин, Evgueni Borissovitch Dynkine), né le à Leningrad (URSS) et mort le à Ithaca (État de New York, États-Unis)[1], est un mathématicien russe.

Eugene Dynkin
Eugene B. Dynkin en 1976
Naissance
Leningrad (URSS)
Décès
Ithaca (États-Unis)
Nationalité  Russe
Domaines Mathématiques
Institutions Université d'État de Moscou
Institut central d'économie et de mathématiques
Université Cornell
Diplôme Université d'État de Moscou
Directeur de thèse Andreï Kolmogorov
Étudiants en thèse Igor Guirsanov (en)
Friedrich Karpelevitch (en)
Anatoliy Skorokhod
Ernest Vinberg
Renommé pour Diagramme de Dynkin
Distinctions Prix Leroy P. Steele (1993)

Biographie

Dynkin a vécu à Leningrad jusqu'en 1935, lorsque son père fut accusé d'être un ennemi du peuple et sa famille exilée au Kazakhstan[2]. À 16 ans, en 1940, malgré les difficultés politiques de son père, Dynkin entre à l'université de Moscou. Il évite le service militaire durant la Seconde Guerre mondiale à cause de ses problèmes de vision, et reçoit son doctorat en 1948. Il devient assistant professeur à Moscou, mais n'a pas de poste permanent avant 1954 pour des raisons politiques, et malgré l'aide de Andreï Kolmogorov[2].

Après avoir étudié les algèbres de Lie, il s'oriente vers les processus de Markov, au début des années 50.

En 1962, il est invité pour la première fois à donner une conférence plénière au congrès international des mathématiciens, mais c'est Kolmogorov qui s'en charge car Dynkin n'est pas autorisé à quitter le pays[2].

En 1968, Dynkin est transféré à l'Institut central d'économie et de mathématiques (en) de l'Académie des sciences de l'URSS, où il travaille en théorie de la croissance économique et de l'équilibre économique[2].

Il reste dans cet institut jusqu'en 1976, année où il émigre aux États-Unis. Il devient alors professeur à l'université Cornell et continue de produire des articles de haut niveau malgré un âge avancé[2].

Travaux

Il a contribué à la théorie des probabilités et à l'algèbre, surtout dans les domaines des groupes de Lie semi-simples, des algèbres de Lie et des processus de Markov. Les diagrammes de Dynkin portent son nom.

Publications

  • (en) Theory of Markov Processes, Prentice-Hall, [3]
  • (en) Die Grundlagen der Theorie der Markoffschen Prozesse, Springer Verlag, coll. « Grundlehren der mathematischen Wissenschaften, Band 108 », [3]
  • (en) Markov Processes, Springer Verlag, coll. « Grundlehren der mathematischen Wissenschaften »,
  • (en) Controlled Markov Processes, Springer Verlag, coll. « Grundlehren der mathematischen Wissenschaften »,
  • (en) Markov Processes and Related Problems of Analysis, Selected Papers, Cambridge University Press, coll. « London Math. Soc. Lecture Notes Series, 54 »,
  • (en) Eugene B. Dynkin, Selected papers of E. B. Dynkin with commentary, Providence, R.I., American Mathematical Society, , 798 p. (ISBN 978-0-8218-1065-1, Math Reviews 1757976, lire en ligne)
  • (en) Diffusions, Superdiffusions and Partial Differential Equations, AMS Colloquium Publications, [4]
  • (en) Superdiffusions and Positive Solutions of Nonlinear Partial Differential Equations, American Mathematical Society,

Distinctions

Liens externes

Notes et références

  1. Jean-François Le Gall, « Carnet : Eugene B. Dynkin », Gazette des mathématiciens, no 145, (lire en ligne).
  2. R. M. Blumenthal, « Review: Theory of Markov processes by E. B. Dynkin & Die Grundlagen der Theorie der Markoffschen Prozesse by E. B. Dykin », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 68, no 3, , p. 176–178 (lire en ligne)
  3. Donald A. Dawson, « Review: Diffusions, superdiffusions and partial differential equations by E. B. Dynkin », Bull. Amer. Math. Soc. (N.S.), vol. 41, no 2, , p. 245–253 (DOI 10.1090/S0273-0979-04-01002-X)


  • Portail des mathématiques
  • Portail de la Russie
  • Portail de l’URSS
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.