Eurorack

Eurorack est un standard de synthétiseur modulaire, créé par l'allemand Dieter Döpfer[1], utilisant des tailles de rack d'une hauteur de 3 U, un signal type CV/gate pour la transmission des informations, dont la tension est comprise (et limitée) entre ±12 V et des prises jack 3,5 mm pour les échanges. Il est au départ conçu pour les synthétiseurs analogiques, la communication entre les modules se fait d'ailleurs de base de façon analogique, mais il existe des modules utilisant des processeurs de signal numérique (DSP, comme les générateurs de son en matériel libre de Mutable Instruments) et des modules comportant des convertisseurs numériques vers analogiques et analogiques vers numériques, pour communiquer avec un peu tout via des connecteurs de type MIDI, USB, optique, etc.

Exemple d'Eurorack comportant un grand nombre de modules

Le synthétiseur analogique virtuel modulaire logiciel, VCV Rack émule ce standard.

Le site web Modular Grid, permet de tester des arrangements de racks et modules. Il comprend, en novembre 2018, plus de sept mille modules référencés[2] construit par 316 fabricants[3].

Historique

Doepfer A-100

Ce standard a été créé par l'allemand Doepfer avec le premier modèle sorti en 1995, le Doepfer A-100[4]. Auparavant, différents formats existaient à partir des années 1970, ayant tous arrêtés leur production dans les années 1980 :

  • Elektor Formant (3 U ou 6 U x 7 HP, jack 3,5 mm , bus 31 broches, ±15 V) ;
  • BME PM10/Axiom (3 U x 8 HP, prise RCA, bus 31 broches, ±15 V) ;
  • The Synton 3000 (3 U x 8 HP, jack 4 mm (fiche banane), ±15 V).

Des pionniers comme Serge Tcherepnine (fondateur de Serge (en)), qui a créé des modules comportant différents aspects dans leur utilisation, à bas prix, permettant un accès à tous, ainsi que Moog et Buchla ont été des précurseurs de cette norme.

Types de modules

Module DIY Sonic Potions après assemblage

Il existe plus de sept mille modules utilisant cette norme. La norme étant ouverte, il est possible d'en réaliser soi-même avec quelques connaissances en électronique. Plusieurs sociétés proposant aujourd'hui ces modules ont commencé par ces moyens.

Les principaux modules de base, fréquemment utilisés, sont[5] :

D'autres modules courants sont, par exemple :

  • séquenceur ;
  • boîte à rythme ;
  • oscilloscope, permettant de visualiser, comprendre et déboguer les ensembles de réglages ou certaines parties ;
  • lecture d'échantillons sonores ;
  • simulations d'instruments de musiques ou de sons naturels ;
  • adaptateurs permettant d'échanger avec d'autres types de médiums (sortie son, micro, ordinateur, instrument de musique électrique, etc.).

Normes

Eurorack comportant des modules 1 U
  • Hauteur de 3 U (5,25 pouces, soit 133,35 mm) et l'unité horizontale est de 2 HP (10,16 mm). En 2018, une évolution de la norme a vu apparaître des modules d'1 U, donc encore plus compacts, développés par différents fabricants. Il existe deux tailles standard, celle de 39,65 mm, développée par Intellijel, tandis-que ceux de Pulp Logic et des autres constructeurs mesurent 43,2 mm de haut.
  • Connectique utilisant des câbles jack 3,5 mm mono.
  • Saturation de la tension au-delà de la plage ±12 V, avec protection par diode, généralement à 11,7 V[6].
  • La sortie audio est limitée à ±5 V au-delà duquel un filtre de bande passante s'applique[6].
  • Les sources de modulation CV (anglais control voltage) sont soit de 0 à 10 V (CV unipolaire) ou ±5 V (CV bipolaire)[6].
  • La fréquence de la note est transmise par le signal CV, avec 1 V/octave. Le calcul de la fréquence peut donc s'effectuer par , où est la fréquence de base[6].
  • Les signaux déclencheurs (trigger) ont un seuil bas à 0,1 V et un seuil haut entre 1 et 2 V[6].
  • Les portes (gate, utilisées par exemple lorsqu'on maintient une touche d'un clavier enfoncé) ont un seuil à 10 V[6].

Fabricants de modules

En 2018, il existe plus de six cents fabricants de modules, parmi lesquels Arturia, Bastl (matériel open source/DIY)[7], Befaco (open source/DIY[8]), Doepfer, Monome, Mutable Instruments (open source), Roland, Waldorf Music.

Artistes utilisant Eurorack

Liste non exhaustive.

Notes et références

  1. (en) Paul Nagle, « Modular Profile: Dieter Doepfer The Father Of Eurorack », sur Sound on Sound,
  2. (en) « Plan your modular synthesizer rack on ModularGrid », sur modulargrid.net
  3. (en) « Manufacturers », sur Modular Grid
  4. Jenkins 2007, p. 207.
  5. (en) « Eminent persons - Dieter Döpfer », sur Synth.Market
  6. (en) « Voltage Standards », sur VCV Rack
  7. (en) « DIY KITS », sur Bastl Instruments
  8. https://www.befaco.org/
  9. (en) Joel Handley, « Right On the Seat of Losing It All: Richard Devine on the Thrill of Eurorack », sur reverb.com,
  10. (en) Theo Bloderer, « Dieter Doepfer - Creator of the A-100 Modular System », sur Greay Synthettizers.com,

Bibliographie

  • (en) Mark Jenkins, Analog Synthetizers : understanding, performing, buying, Oxford, Elsevier, , 322 p. (ISBN 978-0-240-52072-8, lire en ligne)

Liens externes

  • Portail de la musique électronique
  • Portail de l’électricité et de l’électronique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.