FIFA Ballon d'or 2012

Le FIFA Ballon d'or 2012 est un trophée récompensant le meilleur footballeur du monde au cours de l'année civile 2012. La 57e remise du trophée du Ballon d'or depuis 1956 se déroule selon la nouvelle formule puisque c'est le troisième « FIFA Ballon d'Or ».

FIFA Ballon d'or 2012
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA et France Football
Éditions 57e
Catégorie Trophée mondial
Date 2012

Palmarès
Vainqueur Lionel Messi (4)
Deuxième Cristiano Ronaldo
Troisième Andrés Iniesta

Navigation

Pour la quatrième fois de sa carrière, Cristiano Ronaldo finit deuxième au classement
Andrés Iniesta, meilleur joueur de l'Euro 2012, complète le podium.

Les noms des 23 nommés sont annoncés le 29 octobre 2012. Les trois finalistes sont annoncés le 29 novembre.

Le vainqueur est déclaré le 7 janvier 2013 à Zurich en la personne de Lionel Messi. Auteur de 91 buts en 69 matchs (record de buts sur une année civile, dépassant ainsi le total établi par Gerd Müller en 1972), Messi remporte pour une quatrième fois consécutive le trophée qui lui est remis ce soir-là par le Ballon d'or 2006 Fabio Cannavaro. Il devient ainsi recordman de victoires dans ce trophée, dépassant Michel Platini et devenant le tout premier joueur à remporter le Ballon d'or pour une quatrième fois consécutive.

Football masculin

En qualité de capitaine de l'équipe d'Argentine, Lionel Messi peut prendre part au vote. Il considère Cristiano Ronaldo comme le meilleur joueur du monde de l'année 2012 mais a voté pour ses partenaires Xavi Hernández, Andrés Iniesta et Sergio Agüero. De son côté, Cristiano Ronaldo (capitaine de la sélection portugaise) n'a pas pu voter, étant blessé lors du vote, cette tâche a été confiée par la fédération portugaise à Bruno Alves[1].

Alors que l'an passé, il y avait peu de suspense sur le nom du gagnant tant Lionel Messi avait dominé l'année que ce soit individuellement ou collectivement, cette édition du Ballon d'Or s'annonce beaucoup plus serrée que la précédente.

Vainqueur de l'Euro 2012, la sélection espagnole place de nombreux joueurs comme candidats à la victoire finale avec Andrés Iniesta, meilleur joueur de l'Euro, Xavi ou encore Iker Casillas, aussi vainqueur de la Liga cette année-là.

Cristiano Ronaldo fait aussi office de candidat sérieux à la victoire finale, ayant été demi-finaliste de l'Euro et, comme Casillas, vainqueur de la Liga en ayant mis fin à la domination barcelonaise au niveau national. Il est, en plus de cela, auteur de 63 buts en 72 matchs joués toutes compétitions confondues, deuxième meilleur total parmi les joueurs.

Néanmoins, Lionel Messi remporte son quatrième Ballon d'Or d'affilée avec 41,60% des voix et devient le plus grand vainqueur du trophée, à seulement 25 ans . Malgré une seule Coupe du Roi comme trophée remporté, La Pulga aura éclaboussé l'année par ses statistiques et son impact avec le Barça et l'Albiceleste en ayant marqué 91 buts et délivré 22 passes décisives en 69 matchs joués. Il devient le meilleur buteur de l'histoire sur une année civile en dépassant le record de Gerd Müller (85 buts) établi en 1972. Sa deuxième partie d'année monstrueuse et sa domination statistique auront été les arguments qui ont poussé les votants à l'élire assez largement devant les autres candidats.

FIFA Ballon d'or

Finalistes  :

Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
1Lionel Messi FC Barcelone Argentine41,60 %
2Cristiano Ronaldo Real Madrid Portugal23,68 %
3Andrés Iniesta FC Barcelone Espagne10,91 %

Nommés :

Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
4Xavi Hernandez FC Barcelone Espagne4,08 %
5Radamel Falcao Atlético Madrid Colombie3,67 %
6Iker Casillas Real Madrid Espagne3,18 %
7Andrea Pirlo Juventus Italie2,66 %
8Didier Drogba Chelsea
Galatasaray SK
Côte d’Ivoire2,60 %
9Robin van Persie Arsenal
Manchester United
Pays-Bas1,45 %
10Zlatan Ibrahimović AC Milan
Paris Saint-Germain
Suède1,24 %
11Xabi Alonso Real Madrid Espagne1,09 %
12Yaya Touré Manchester City Côte d’Ivoire0,76 %
13Neymar Santos FC Brésil0,61 %
14Mesut Özil Real Madrid Allemagne0,41 %
15Wayne Rooney Manchester United Angleterre0,39 %
16Gianluigi Buffon Juventus Italie0,35 %
17Sergio Agüero Manchester City Argentine0,30 %
18Sergio Ramos Real Madrid Espagne0,22 %
19Manuel Neuer Bayern Munich Allemagne0,21 %
20Sergio Busquets FC Barcelone Espagne0,20 %
21 Gerard Piqué FC Barcelone Espagne0,11 %
Karim Benzema Real Madrid France0,11 %
23Mario Balotelli Manchester City Italie0,07 %

Entraîneur de l’année FIFA pour le football masculin

Vicente del Bosque remporte le titre de meilleur entraîneur grâce à un Euro 2012 victorieux

Finalistes :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
1 Vicente del Bosque Espagne34,51 %
2 José Mourinho Real Madrid20,49 %
3 Pep Guardiola FC Barcelone (ex-entraîneur)12,91 %

Nommés par ordre alphabétique :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
0
0 Roberto Di Matteo Chelsea (ex-entraîneur)
0 Alex Ferguson Manchester United
0 Jupp Heynckes Bayern Munich
0 Jürgen Klopp Borussia Dortmund
0 Joachim Löw Allemagne
0 Roberto Mancini Manchester City
0 Cesare Prandelli Italie

Football féminin

Joueuse mondiale de la FIFA

Finalistes :

Abby Wambach, lauréate du trophée succède à Homare Sawa
Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
1Abby WambachPas de club États-Unis20,67 %
2Marta Tyresö FF Brésil13,50 %
3Alex Morgan Seattle Sounders États-Unis10,87 %

Nommées par ordre alphabétique :

Rang Nom[2],[3] Club Sélection nationale Pourcentage
0Camille Abily Olympique lyonnais (féminines) France
0Miho Fukumoto Okayama Yunogo Belle Japon
0Carli LloydPas de club États-Unis
0Aya Miyama Yunogo Belle Japon
0Megan Rapinoe Olympique lyonnais États-Unis
0Homare Sawa INAC Leonessa Japon
0Christine SinclairPas de club Canada

Certaines joueuses, notamment celles évoluant, dans le championnat américain ne possède pas de club du fait du blocage du championnat féminin américain.

Entraîneur de l’année FIFA pour le football féminin


Finalistes :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
1 Pia Sundhage États-Unis28,59 %
2 Norio Sasaki Japon23,83 %
3 Bruno Bini France9,02 %

Nommés par ordre alphabétique :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
0 John Herdman Canada
0 Patrice Lair Olympique lyonnais
0 Maren Meinert Allemagne - 17 ans
0 Silvia Neid Allemagne
0 Hope Powell Angleterre
0 Steve Swanson États-Unis - 17 ans
0 Hiroshi Yoshida Japon - 17 ans

FIFA Puskás Award

Ce trophée récompense le plus beau but de l'année.

Finalistes :

Rang Joueur Nat. Club/Sélection Adversaire Pourcentage
1Miroslav Stoch Slovaquie Fenerbahçe GençlerbirliğiVainqueur
2Radamel Falcao Colombie Atlético Madrid América de Cali
3Neymar Brésil Santos FC Internacional

Nommés par ordre alphabétique :

JoueurNat.Club/SélectionAdversairePourcentage
Emmanuel Agyemang-Badu Ghana Ghana Guinée
Hatem Ben Arfa France Newcastle Blackburn Rovers
Eric Hassli France Whitecaps de Vancouver Toronto FC
Olivia Jimenez Mexique Mexique Suisse
Gastón Mealla Bolivie Nacional Potosí The Strongest
Lionel Messi Argentine Argentine Brésil
Moussa Sow Sénégal Fenerbahçe Galatasaray

FIFA/FIFPro World XI

Le FIFA/FIFPro World XI est une sélection annuelle des meilleurs joueurs de football organisée par la FIFPro et la Fédération internationale de football association (FIFA).

Radamel Falcao, seul joueur ne jouant pas au Real Madrid ou au FC Barcelone, à faire partie de l'équipe-type
PosteJoueurNat.Club
Gardien de butIker Casillas Espagne Real Madrid
DéfenseurDani Alves Brésil FC Barcelone
DéfenseurSergio Ramos Espagne Real Madrid
DéfenseurGerard Piqué Espagne FC Barcelone
DéfenseurMarcelo Brésil Real Madrid
Milieu de terrainXabi Alonso Espagne Real Madrid
Milieu de terrainXavi Espagne FC Barcelone
Milieu de terrainAndrés Iniesta Espagne FC Barcelone
AttaquantCristiano Ronaldo Portugal Real Madrid
AttaquantRadamel Falcao Colombie Atlético Madrid
AttaquantLionel Messi Argentine FC Barcelone

Cette équipe type est composée seulement de joueurs évoluant en Liga. En effet, cinq joueurs évoluent au Real Madrid, cinq au FC Barcelone, et un à l'Atletico Madrid.

Références

  1. « Messi n'a pas voté pour Ronaldo », L'Equipe, no 21361,
  2. Léo Lecomte, « Bompastor et Necib en lice pour le Ballon d'Or » sur lefigaro.fr, 25 octobre 2011.
  3. « Deux Bleues nommées » sur eurosport.fr, 25 octobre 2011.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des années 2010
  • Portail du football
  • Portail des récompenses et distinctions
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.