Facteur d'absorption

En optique, et en particulier en photométrie, le facteur d’absorption désigne le rapport entre le flux lumineux absorbé et le flux lumineux incident [1],[2] :

Il peut être mesuré autour d'une longueur d'onde donnée ou sur l'ensemble du domaine du visible. Contrairement à la transmittance, équivalente au facteur de transmission , et à la réflectance, équivalente au facteur de réflexion , l'absorbance a une définition différente de celle du facteur d'absorption. En anglais, le facteur d'absorption est appelé absorptance[1], et en français, on peut également l'appeler absorptivité, bien que ce terme soit utilisé principalement dans le contexte des transferts radiatifs.

En acoustique, et en particulier en acoustique architecturale, le facteur d'absorption d'une paroi — parfois nommé coefficient d'absorption — est le rapport de l'intensité acoustique qui n'est pas réfléchie (absorbée et transmise) sur l'intensité acoustique incidente [3] :

Références

  1. IUPAC, Compendium of Chemical Terminology : the Gold Book, , 2e éd. (ISBN 0-86542-684-8, lire en ligne), p. 12-13
  2. Jean Terrien et François Desvignes, La photométrie, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 1467), , 1re éd., p. 58
  3. Mario Rossi, Audio, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, , 1re éd., 782 p. (ISBN 978-2-88074-653-7, lire en ligne), p. 209

Voir aussi

  • Portail de l’optique
  • Portail du bâtiment et des travaux publics
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.