Famille de La Baume de Suze

La famille de La Baume de Suze est une famille de la noblesse Dauphinoise.

Pour les articles homonymes, voir Familles de La Baume.

Famille de La Baume de Suze

Armes

Blasonnement D'or, à trois chevrons de sable ; au chef d'azur, chargé d'un lion issant d'argent couronné d'or.
Devise « Duice et decorum est »
Période XVe siècle - XIXe siècle
Pays ou province d’origine Dauphiné
Demeures Château de Suze-la-Rousse, Château de Bressieux

Origine

Selon les auteurs la filiation de cette famille peut remonter jusqu'au XIe siècle[1]. L'auteur de cette famille serait Hugues de La Baume qui aurait épousé Aalgardis de Sassenage[2]. Certains auteurs ont voulu faire de cette famille une branche des La Baume-Montrevel, mais Samuel Guichenon, dans son Histoire de la Bresse et du Bugey (1650), prouva qu'il n'en était rien[3].

La plupart de ses membres se sont illustrés dans le domaine des armes et de la religion. Le comté de Suze leur fut apporté par mariage vers 1340.

Titres

Armes

Blasonnement :
Baume de Suze : D'or, à trois chevrons de sable ; au chef d'azur, chargé d'un lion issant d'argent couronné d'or.

Membres

Possessions

Liste non exhaustive des possessions tenues en nom propre ou en fief de la famille de Baume de Suze :

Bibliographie

  • Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle —III. Bas-Ber., Évreux, impr. de C. Hérissey, (lire en ligne), p. 99-101
  • Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France (vol. 2), Société du Grand armorial de France, (lire en ligne [PDF]), p. 18, « De La Baume de Suze ».
  • Gustave de Rivoire de La Bâtie, L'armorial de Dauphiné : contenant les armoiries figurées de toutes les familles nobles & notables de cette province, accompagnées de notices généalogiques complétant jusqu'à nos jours les nobiliaires de Chorier et de Guy Allard, Lyon, impr. de L. Perrin, (lire en ligne), p. 55, « Baume-Suze (La) ».

Références

  1. Armorial du Dauphiné, Gustave de Rivoire de La Bâtie, 1867
  2. Le grand dictionnaire historique, Louis Moreri, Tome IV, 1707
  3. Les mémoires de Messire Michel de Castelanau, J. Le Laboureur, Tome II, 1731
  • Portail du Dauphiné
  • Portail de la généalogie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.