Famille de Leigh

D'ancienne extraction originaire de Normandie[1], la famille Leigh appartient aux familles subsistantes de la petite noblesse anglaise. Leur présence est attestée dès les dernières années du XIIIe siècle à High Legh dans le Cheshire, où ils s’agrégèrent manifestement à la petite noblesse comme seigneurs du manoir dès le début du XIVe siècle, sinon avant[2].

Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille Leigh.

Leigh

Armes de la famille : Leigh

Blasonnement D'or au lion de gueules
Devise Force avec vertu
Pays ou province d’origine Cheshire
Charges Seigneurs du manoir
Comtes (Chichester)
Barons (Leigh, Newton)
Baronnets

Au XXe siècle, après le mariage en 1915 du Capt. Cecil Egerton Leigh (1890 † 1930) avec Gladys Durrell Barnes, descendante d'Arthur Wellesley, 1er duc de Wellington (en 1931 Mme Gladys Leigh se remarie avec le lieutenant-colonel Lucien-Marie-Jean Garcin[3]), la tête de la maison dit Leigh de West Hall, High Legh habite aux « Villa Rochebelle » et « Villa Paradis » à Cannes. Enfin, en 1931, les domaines familiaux dans le Cheshire ont été vendus.

Le fils aîné Piers Egerton Leigh (1918 † 1998) habite au château de Brue en Provence[4]. Son neveu, le fils de Sir Neville Leigh KCVO (1922 † 1994) par sa femme Denise fille du colonel Cyril Branch MC[5], est Sir Edward Leigh MP, officier de la Légion d'honneur, l'actuelle tête de cette illustre famille.

Branches cadets de l'ancienne maison de Leigh

(Prononciation en anglais : li),

  • Legh de Sandbach
  • Legh de Booths, qv. Sir John Legh
  • Leigh d'Oughtrington, qv. Trafford Trafford
  • Legh d'Adlington, éteinte par la mort de Charles Legh en 1781
  • Legh de Baguely, ont été descendus de Sir William Legh et se sont éteints en 1688
  • Legh de Lyme, qv. baron Newton
  • Legh de Ridge, descendent de John fils cadet de Sir Peter Legh de Lyme
  • Leigh de Middleton dans le Yorkshire
  • Leigh-White de Bantry House, qv. comte de Bantry[6]
  • Leigh baronnets[7], barons Leigh[8] et Newton[9], et comte de Chichester[10].

Voir aussi

Références

Articles connexes

Liens externes


  • Portail de l’histoire
  • Portail de la généalogie
  • Portail de l’Angleterre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.