Fausse qualité

Le délit de fausse qualité désigne le fait, pour une personne physique ou morale, de s'attribuer frauduleusement une qualification professionnelle ou un statut juridique. Il peut s'agir, par exemple, de s'arroger un diplôme jamais acquis et normalement nécessaire à l'exercice d'une fonction : médecin, avocat, etc.

En droit français

En France, ce délit est défini par l'article 313-1 du Code pénal ; une jurisprudence du considère également le fait de se présenter faussement comme salarié d'une entreprise comme un délit de fausse qualité[1].

Voir aussi

Notes et références

  • Portail du droit
  • Portail du droit français
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.