Felice Le Monnier

Félix Le Monnier dit Felice Le Monnier, né à Verdun le et mort à Florence le , est un éditeur italien, d’origine française.

Felice Le Monnier
Biographie
Naissance
Décès
(à 77 ans)
Florence
Sépulture
Nationalité
Italien ( - )
Activité

Biographie

Fils de Jean Le Monnier et de Jeanne Michaud, il a suivi la tradition familiale en commençant une carrière militaire, dont son caractère libre et impatient ne put supporter la discipline rigide. S’étant enfui du collège Henri-IV, il fut expulsé. Pour le punir tout en lui apprenant un métier, son père le confia à un ami de la famille qui dirigeait une imprimerie à Paris. Obligé de devenir typographe, presque par hasard, Le Monnier se découvrit une vocation, saisissant rapidement tous les secrets du métier pour devenir prote en quelques années.

En , directement affecté par les ordonnances de Saint-Cloud du ministère Polignac suspendant la liberté de la presse, il a participé activement, avec d’autres typographes, à la réaction immédiate des imprimeurs et éditeurs. Ces violentes émeutes, où il a été impliqué, ont été le déclencheur du soulèvement des Trois Glorieuses qui a conduit à la chute de Charles X et à la fin de la dynastie des Bourbons en France.

Les événements de 1830 ont amené Le Monnier à réaliser un rêve longtemps caressé : quitter Paris pour chercher fortune ailleurs, en exploitant son savoir-faire. Formé aux idéaux romantiques, il pensait à la Grèce, dont la lutte pour l’indépendance, obtenue très peu d’années auparavant, avait allumé l'imagination de toute l’Europe. Parti de Paris en 1831, il fut néanmoins arrêté à Florence, qui ne devait représenter qu’un arrêt sur son chemin, et qui aller devenir son nouveau lieu de résidence.

Installation à Florence

Première marque de l'éditeur (Florence).

La Bibliothèque nationale

L’affaire des droits d’auteur

Cession de la maison d’édition et mort

La Libreria Le Monnier, haut de porte en 2007 (Florence).

La maison Le Monnier existe toujours, et appartient au groupe italien Arnoldo Mondadori Editore.

Notes et références

    Voir aussi

    Bibliographie

    • (it) Camillo Raineri-Biscia, Opere della Biblioteca nazionale pubblicate dal cav. Felice Le Monnier e successori, descritte ed illustrate da Camillo Raineri Biscia, Livourne, F. Vigo, 1880.
    • (it) Catalogo di Felice Le Monnier tipografo-editore, Firenze, 1865, e successivi 1882, 1911, 1934, 1954, 1958.
    • (it) Cosimo Ceccuti, Un editore del Risorgimento Felice Le Monnier, Florence, Le Monnier, 1974.
    • (it) Cosimo Ceccuti, Le Monnier dal Risorgimento alla Repubblica (1837-1987). Centocinquant'anni per la cultura e per la scuola, Florence, Le Monnier, 1987.

    Lettres et correspondance

    • (it) Giuseppe Giusti, Nove lettere inedite di Giuseppe Giusti a Felice Le Monnier, Florence, Tip. G. Carnesecchi e f.i., 18.. ;
    • (it) Nino Cortese, « Giannina Milli e l'edizione delle sue poesie nella « Biblioteca Nazionale » di Felice Le Monnier (Lettere inedite) », Rivista abruzzese di scienze lettere ed arti, 1914, p. 505 et suiv. ;
    • (it) Le Monnier-Giordani, I primordi della Biblioteca Nazionale di Felice Le Monnier in LX lettere a Lui, A cura di I. Del Lungo. Florence, Le Monnier 1916.

    Liens externes

    • Portail de l’édition
    • Portail de l’écriture
    • Portail du Risorgimento
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.