Ferdinand Hart

Ferdinand Hart (né le à Písek, mot le à Prague) est un acteur allemand.

Pour les articles homonymes, voir Hart.
Ferdinand Hart
Naissance
Písek, Autriche-Hongrie
Nationalité Allemand
Décès (à 43 ans)
Prague, Tchécoslovaquie
Profession Acteur
Films notables voir filmographie

Biographie

Hart, fils d'un propriétaire, étudie le droit avant d'être enrôlé dans l'armée commune pendant la Première Guerre mondiale. En 1919, il rejoint le théâtre et entame sa carrière à Aussig. L'année suivante, il se rend au Deutsche Landestheater de Prague puis en 1921 au Düsseldorfer Schauspielhaus. Hart arrive à Berlin à l'automne 1922 et est engagé au Deutsches Theater. On le voit sous la direction de Max Reinhardt dans des pièces du théâtre classique. Hart est Mammon lors de la représentation de Jedermann au Festival de Salzbourg en 1928. Hart travaille également sur d'autres grandes scènes comme la Volksbühne Berlin, les Saltenburg-Bühnen ou le Preußisches Staatstheater.

À partir de la fin du cinéma muet, Ferdinand Hart apparaît avec de nombreux rôles de figuration. Après la prise du pouvoir des nazis en 1933, Hart est immédiatement interdit de représentation à cause de son origine juive de père et de mère. Son dernier rôle théâtral est en février 1933 au Deutsches Theater dans le rôle du roi Thoas dans Iphigénie en Tauride de Goethe. Hart part en Tchécoslovaquie au printemps de la même année. Il continue de jouer au théâtre et au cinéma. Dans Le Golem, film français de Julien Duvivier, tourné à Prague, il incarne l'être artificiel. Hart décède des suites d'une thrombose coronaire, contractée en décembre 1936.

Ferdinand Hart épouse le 1er septembre 1928 Edith Franck Krieckler. Après le divorce à l'automne 1935, Edith Hart revient en Allemagne.

Filmographie

  • 1923 : Die Magyarenfürstin
  • 1926 : La Carrière d'une midinette
  • 1927 : Die Bräutigame der Babette Bomberling
  • 1928 : Vom Täter fehlt jede Spur (de)
  • 1927 : Gustav Mond, du gehst so stille
  • 1929 : Der Leutnant ihrer Majestät
  • 1929 : Le Monocle vert (de)
  • 1930 : La Dernière compagnie (de)
  • 1930 : Die Warschauer Zitadelle
  • 1930 : Dreyfus
  • 1930 : Das gestohlene Gesicht
  • 1930 : Le Concert de flûte de Sans-Souci
  • 1931 : Schneider Wibbel
  • 1930 : 1914, fleurs meurtries
  • 1930 : Danton
  • 1931 : ...und das ist die Hauptsache!?
  • 1931 : Panique à Chicago
  • 1931 : Im Geheimdienst (de)
  • 1931 : Dupont et Cie (de)
  • 1931 : L'Auberge du père Jonas
  • 1931 : Luise, Königin von Preußen (de)
  • 1932 : Der Geheimagent (de)
  • 1932 : Ein toller Einfall
  • 1932 : Das schöne Abenteuer
  • 1932 : Die elf Schill'schen Offiziere
  • 1932 : Unheimliche Geschichten (de)
  • 1932 : Loup-garou
  • 1933 : Die Blume von Hawaii (de)
  • 1933 : Das Glück von Grinzing
  • 1933 : Zivot je pes
  • 1933 : V tom domecku pod Emauzy
  • 1934 : Zena, ktera vi co chce
  • 1934 : Hej rup! (cs)
  • 1934 : Mazlícek
  • 1935 : Ať žije nebožtík (cs)
  • 1935 : První políbení
  • 1935 : Jana
  • 1935 : Milan Rastislav Štefánik
  • 1936 : Le Golem
  • 1936 : Jízdní hlídka

Liens externes

Références

    • Portail du cinéma allemand
    • Portail du théâtre
    • Portail de la Tchécoslovaquie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.