Fernando Couto

Fernando Manuel da Silva Couto, décoré de l'Ordre de l'Infant Dom Henrique, est un footballeur international portugais, né le à Espinho au Portugal.

Pour les articles homonymes, voir Couto.

Fernando Couto
Biographie
Nom Fernando Manuel da Silva Couto
Nationalité Portugais
Naissance
Lieu Espinho (Portugal)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 1987-2008
Poste Défenseur central puis entraîneur adjoint
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
0 Sporting de Espinho
0 Lusitânia FC
1986-1987 FC Porto
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1987-1994 FC Porto 131 (12)
1989-1990 AA Coimbra 028 0(3)
1994-1996 Parme FC 059 0(5)
1996-1998 FC Barcelone 060 0(2)
1998-2005 Lazio Rome 217 (11)
2005-2008 Parme FC 068 0(3)
1987-2008 Total 563 (36)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1989 Portugal - 20 ans004 0(0)
1989-1990 Portugal espoirs007 0(1)
1990-2004 Portugal 110 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Ce défenseur central évolue au cours de sa carrière professionnelle dans plusieurs grands clubs européens, avec lesquels il est notamment sacré au Portugal, en Espagne et en Italie, remportant au passage trois coupes d'Europe. Il fait partie de la génération dorée du Portugal (avec Luís Figo, Rui Costa ou encore Paulo Sousa) qui remporte la Coupe du Monde Juniors en 1989.

Fernando Couto compte 110 sélections pour 8 buts marqués en équipe nationale, ce qui fait de lui, le quatrième joueur portugais le plus capé derrière Nani, Luís Figo et Cristiano Ronaldo. De 2000 à 2004, il est le capitaine de cette sélection. Il reste dans la mémoire collective des portugais, comme un des plus grands défenseurs centraux de l'histoire de la sélection.

Il est actuellement entraîneur-adjoint au SC Braga.

Carrière de joueur

En club

FC Porto

Né à Espinho dans une famille de huit enfants, Fernando Couto fait ses premiers pas en jouant avec le club de sa ville natale, le Sporting de Espinho. Il est repéré en 1986 par le FC Porto qui le fait évoluer au sein de ses équipes de jeunes avant de l'incorporer logiquement au sein du groupe professionnel l'année de ses seize ans en 1987. Il fait ses débuts en première division au cours de la saison 1987-1988 mais ne joue cette année-là qu'un seul match. Grâce à ce match, il décroche son premier titre, son équipe terminant en tête du championnat portugais à la fin de la saison.

Pour obtenir du temps de jeu, il est prêté lors de l'été 1989, à l'Académica de Coimbra, club qui évolue en II Divisão (deuxième division). Il participe à 28 matchs de championnat et inscrit trois buts avant de revenir à la fin de la saison au FC Porto, son club formateur. Ce retour au sein du club champion du Portugal en titre est prometteur pour le jeune Fernando Couto, alors âgé de 21 ans, qui porte cette saison-là le maillot des Dragões à 25 reprises (pour trois buts).

Bénéficiant de la confiance de ses différents entraîneurs à Porto (Artur Jorge, puis Carlos Alberto Silva et Tomislav Ivic), il parvient à s'imposer durablement au sein de la défense, disputant au total 106 matchs en quatre saisons de 1990 à 1994. Artur Jorge, qui possède à la fois la casquette d'entraîneur de Porto et de sélectionneur du Portugal, lui offre sa première sélection le 19 décembre 1990 à l'occasion d'une rencontre amicale face aux USA (1-0). En plus de ses sélections, le passage chez les bleus et blancs de Porto lui permet aussi de décrocher deux titres de Champion du Portugal en 1992 et en 1993 mais également deux Coupes du Portugal en 1991 et 1994 et deux Supercoupe du Portugal en 1991 et 1993.

Parme

Au cours de l'été 1994, Couto quitte le championnat portugais pour rejoindre le Calcio et Parme, quatrième du championnat la saison précédente. Cette place permet au club parmesan de disputer la Coupe UEFA 1994-1995 et d'y réussir un superbe parcours. Éliminant successivement le Vitesse Arnhem, l'AIK Solna, l'Athletic Bilbao, l'OB Odense, le Bayer Leverkusen avant de vaincre la Juventus (1-0 ; 1-1) en finale aller-retour, Couto et ses coéquipiers remportent le deuxième trophée européen de l'histoire du club. La même saison, le défenseur portugais dispute 27 matchs (inscrivant 4 buts) en championnat et contribue à placer le club d'Émilie-Romagne sur la troisième marche du podium. La saison suivante est moins brillante pour le natif d'Espinho qui continue à être titulaire en sélection mais dispute seulement 12 matchs en championnat. Il est alors sollicité par le FC Barcelone qu'il rejoint à l'orée de la saison 1996-1997 contre la somme de 5,5 millions d'euros.

FC Barcelone

Son passage à Barcelone, qui lui permet de côtoyer son coéquipier en sélection, Luís Figo, est de nouveau marqué par plusieurs victoires significatives dans de grandes compétitions. En deux saisons, Couto remporte deux Coupes d'Espagne, un titre de Champion d'Espagne (1998) et une Coupe européenne, la Coupe des Coupes 1997 remportée 1-0 face au Paris Saint Germain le 14 mai 1997 à Rotterdam. Fernando Couto dispute l'intégralité du match au côté d'Abelardo Fernández en défense centrale. Lors de l'été 1998, et après une saison 1997-1998 ou le Portugais ne dispute que 18 rencontres, la Lazio Rome débourse 1,8 million d'euros pour le faire revenir en Italie.

Lazio Rome

Arrivé du FC Barcelone en compagnie d'Iván de la Peña[1], Fernando Couto justifie de nouveau son statut de porte-bonheur en décrochant dès sa première saison dans le club laziale la Coupe des Coupes 1999. Participant au parcours victorieux des Romains, il n'entre qu'à la 91e minute de la finale remportée 2-1 face à Majorque le 19 mai 1999 à Birmingham. L'équipe de la Lazio, composée de joueurs de qualité (Nedvěd, Mihajlović, Vieri, Salas) brille cette année-là en championnat terminant sur les talons du Milan AC. Les joueurs de Sven-Göran Eriksson décrochent le jackpot la saison suivante en remportant le doublé Coupe d'Italie-Championnat, l'année du centenaire du club. Fernando Couto ne dispute cependant que 14 matchs en championnat cette saison-là.

Quelques mois après la victoire de son club en Supercoupe d'Italie (4-3 face à l'Inter Milan), Fernando Couto subit en 2001 un test antidopage positif à la nandrolone à l'occasion de la rencontre opposant son club à la Fiorentina le 28 janvier 2001. Il nie totalement les faits mais est condamné à dix mois de suspension en première instance avant de voir sa peine réduite, en appel, à quatre mois, à l'automne 2001[2]. À son retour de suspension (durant laquelle il aura reçu le soutien total des tifosi de la Lazio), le Portugais retrouve sa place au sein de la défense romaine. Malheureusement pour lui, la Lazio Rome rentre petit à petit dans le rang après le départ de plusieurs de ses stars et quelques erreurs de recrutement. La Lazio a de plus en plus de mal à jouer les premiers rôles en championnat au début des années 2000, et les Biancocelesti « se contentent » de la Coupe d'Italie 2004 en battant en finale aller-retour les Turinois de la Juventus (2-0, 2-2). Couto est titulaire lors du match aller au Stadio olimpico mais reste sur le banc au match retour.

Fin de carrière

Après sept saisons et 145 matchs (9 buts) sous le maillot azur de la Lazio, le défenseur central portugais annonce en 2005 son départ du club à la suite du refus de ses dirigeants de revaloriser son contrat qui arrive à échéance cette année-là. À l'été 2005, il pose alors de nouveau ses valises à Parme. Il porte à 23 reprises le maillot parmesan au cours de cette saison 2005-2006 qui voit son club terminer dans le ventre mou, à la dixième place du championnat. Blessé dès le début de la saison 2006-2007, il revient plutôt bien, jouant 23 matchs durant la seconde partie de cet exercice. Les Parmesans assurent une douzième place moyenne et Couto, à 38 ans s'engage pour une édition 2007-2008 désastreuse pour le club d'Émilie-Romagne : terminant le championnat à une catastrophique avant-dernière place (avec seulement sept victoires à leur actif), Fernando Couto (qui participe cette saison-là à 14 matchs) et ses coéquipiers sont relégués en Serie B. Son contrat n'étant pas renouvelé à la fin de cet exercice, le Portugais décide de raccrocher les crampons. Il joue son dernier match le 18 mai 2008 lors d'une défaite de son club à domicile face à l'Inter Milan (0-2). Il est alors âgé de 39 ans.

En sélection

En 1989, il est sélectionné pour participer à la Coupe du monde de football des moins de 20 ans en Arabie saoudite. Le Portugal gagne le trophée et apparaît alors à cette époque comme l'équipe à suivre pour les années à venir avec des joueurs de qualité comme Couto mais aussi João Pinto ou Paulo Sousa. Malheureusement pour le Portugal, cette génération dorée ne remportera aucun trophée chez les A. Elle rate même la qualification pour les Coupes du monde 1994 et 1998.

Fernando Couto fête sa première sélection chez les A le , face aux États-Unis sur une victoire 1-0. Le sélectionneur de l'équipe lusitanienne est alors Artur Jorge, son entraîneur à Porto. Il marque son premier but en sélection le , face à l'Italie (1-3) lors d'un match qualificatif pour la Coupe du monde 1994.

Sa première compétition internationale est l'Euro 1996 où le Portugal s'incline en quart-de-finale face à la République tchèque. Lors de cette compétition, il marque son seul but en phase finale d'un tournoi international lors du match de poule Portugal-Turquie (1-0)[3]. Le Portugal manque la qualification pour la Coupe du monde 1998 en terminant 3e de son groupe. Lors de l'Euro 2000, son équipe atteint la demi-finale (meilleure performance historique égalée de l'Euro 1984) en se faisant éliminer sur un penalty en or de Zinédine Zidane à 117e minute. La Coupe du monde 2002 sera par contre catastrophique puisque le Portugal est éliminé dès le premier tour. Lors de ces trois phases finales, Fernando Couto joue tous les matchs de son équipe.

La dernière compétition internationale de Fernando Couto est l'Euro 2004 disputé à domicile, où il est nommé capitaine de l'équipe au départ du tournoi. Mais la compétition tourne court pour lui puisqu'après avoir perdu le premier match 2 buts à 1 face à la Grèce (futur vainqueur de l'épreuve), il est écarté de l'équipe titulaire par Luiz Felipe Scolari, comme Paulo Ferreira et Nuno Gomes. Ricardo Carvalho lui est ensuite préféré jusqu'au bout du tournoi. Couto entre tout de même deux fois en jeu, face à l'Espagne lors du troisième match de poule (victoire, entrée à la 85e minute) et lors de la demi-finale face aux Pays-Bas (victoire 2-1, entrée à la 87e minute). Malgré son entame de tournoi catastrophique, le Portugal atteint pour la première fois de son histoire la finale d'une compétition internationale. Malheureusement pour Couto et ses coéquipiers, ils subissent de nouveau en finale la loi des Grecs, qui s'imposent sur le score de 1-0. Pour cette finale, Luiz Felipe Scolari, sélectionneur, accorde de nouveau sa confiance à la charnière composée de Ricardo Carvalho et de Jorge Andrade pour sécuriser l'axe de la défense portugaise et laisse Couto sur le banc.

Après cette compétition, Fernando Couto annonce sa retraite internationale, après avoir joué 110 matchs et marqué 8 buts en faveur du Portugal. Il est, à l'heure actuelle, le deuxième joueur le plus capé de la Selecção derrière Luís Figo et ses 127 sélections.

Après-carrière

En juin 2010, deux ans après avoir raccroché les crampons, il devient le directeur sportif du SC Braga, club de première division portugaise[4]. Il démissionne de ce poste en janvier 2012 afin de devenir entraîneur dans une ligue nouvelle créée en Inde (Bengal Premier League Soccer) dans l'équipe de Manchester Howrah[5], mais le championnat ne se fera pas. Il revient alors en juin à Braga mais en tant qu'entraîneur-adjoint de José Peseiro[6].

Palmarès

En club

En équipe du Portugal

Statistiques

Statistiques générales

Sources[8],[7],[9]:

Statistiques de Fernando Couto
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)SupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
PortugalTotal
Division MB MBMBCMBMBMB
1987-1988 FC Porto Primeira Divisão 1 0 - -------- 10
Sous-total 10--------- 10
1989-1990 Académica de Coimbra (prêt) Liga de Honra 28 3 - -------- 283
Sous-total 283--------- 283
1990-1991 FC Porto Primeira Divisão 25 3 - ---C14010 303
1991-1992 FC Porto Primeira Divisão 32 2 - ---C24090 452
1992-1993 FC Porto Primeira Divisão 26 4 - ---C17271 407
1993-1994 FC Porto Primeira Divisão 23 1 - ---C19040 361
Sous-total 10610-----242211 15113
1994-1995 Parme FC Serie A 27 4 2 0--C38141 416
1995-1996 Parme FC Serie A 12 0 1 010C220112 272
Sous-total 3943010-101153 688
1996-1997 FC Barcelone Liga 26 0 5 1--C24191 443
1997-1998 FC Barcelone Liga 18 0 2 0--C15030 280
Sous-total 44071---91121 723
1998-1999 Lazio Rome Serie A 22 2 5 010C28091 453
1999-2000 Lazio Rome Serie A 14 0 5 0--C170110 370
2000-2001 Lazio Rome Serie A 18 0 4 0--C18080 380
2001-2002 Lazio Rome Serie A 29 1 2 0--C140100 451
2002-2003 Lazio Rome Serie A 15 0 4 0--C1121101 412
2003-2004 Lazio Rome Serie A 23 3 4 1--C140141 455
2004-2005 Lazio Rome Serie A 24 3 - -10C330-- 283
Sous-total 145924120-461623 27914
2005-2006 Parme FC Serie A 23 0 1 0------- 240
2006-2007 Parme FC Serie A 23 2 1 0--C320-- 262
2007-2008 Parme FC Serie A 17 0 1 0------- 180
Sous-total 63230---20-- 682
Total sur la carrière 4262837230-9151108 66743

Notes et références

  1. (it) « Lazio: presi De la Pena e Couto. Inter: Torricelli e' vicino », sur Corriere della Sera, (consulté le 9 mars 2011)
  2. (en) « Davids and Couto hit with FIFA bans », Telegraph, (consulté le 9 mars 2011)
  3. (en) « Portugal 1-0 Turquie », sur uefa.com
  4. (pt) « Fernando Couto é manager do SC BRAGA », Sporting Clube de Braga,
  5. (pt) « Fernando Couto deixa Braga para ir treinar para a India », sur maisfutebol.iol.pt,
  6. (pt) Antonio Mendes, « Fernando Couto adjunto de Peseiro », sur record.xl.pt,
  7. (en) « Fiche de Fernando Couto », sur RSSSF.com
  8. « Fiche de Fernando Couto », sur footballdatabase.eu
  9. (pt) « Fiche de Fernando Couto », sur ForaDeJogo.net

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Portugal
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.