Festival Max Ophüls

Le Festival Max Ophüls (en allemand Filmfestival Max Ophüls Preis) est un festival du film qui a lieu annuellement depuis 1980 à Sarrebruck, en Allemagne.

Le concours, créé par Albrecht Stuby en 1980, est ouvert aux jeunes cinéastes germanophones en provenance principalement d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse. Il est considéré comme l'un des forums les plus importants pour le jeune cinéma allemand.

Le concours

Le concours est ouvert aux jeunes réalisateurs de langue allemande qui peuvent participer jusqu'à la réalisation de leur troisième long métrage ou documentaire. Les membres des jurys indépendants sont nommés chaque année par des experts.

Le jury principal décide du gagnant du prix Max-Ophüls et du prix du Premier ministre de la Sarre. Les autres jurys choisissent les prix pour les meilleurs courts métrages, documentaires et scénarios et d'attribuent le prix Interfilm et le prix du jury des jeunes. Le prix du public est également attribué pour les meilleurs long, moyen et court métrages.

Prix Max Ophüls

Le prix principal du festival, du nom de Max Ophüls, cinéaste français natif de Sarrebruck (Saarbrücken), est attribué au réalisateur d'un film de fiction ou d'un documentaire d'une durée d'environ 60 minutes.

Récipiendaires

  • 1980 : Der Willi-Busch-Report de Niklaus Schilling
  • 1981 : Taxi zum Klo de Frank Ripploh
  • 1982 : E Nachtlang Füürland de Clemens Klopfenstein et Remo Legnazzi
  • 1983 : Café Malaria de Niki List
  • 1984 : Peppermint Frieden de Marianne Rosenbaum
  • 1985 : Raffl de Christian Berger
  • 1986 : Nicht nichts ohne dich de Pia Frankenberg
  • 1987 : Francesca de Verena Rudolph
  • 1988 : Wendel de Christoph Schaub
  • 1989 : Eis de Berthold Mittermayr
  • 1990 : Schalom General de Andreas Gruber
  • 1991 : Nie im Leben de Helmut Berger
  • 1992 : Der Erdnußmann de Dietmar Klein
  • 1993 : Hochzeitsnacht de Pol Cruchten
  • 1994 : Scheinschwangerschaft de Denis Rabaglia
  • 1995 : Einer meiner ältesten Freunde de Rainer Kaufmann
  • 1996 : Der Nebelläufer de Jörg Helbling
  • 1997 : Müde Weggefährten de Zoran Solomun
  • 1998 : Mammamia de Sandra Nettelbeck
  • 1999 : Three Below Zero – Drei unter Null de Simon Aeby
  • 2000 : Verschwinde de hier de Franziska Buch
  • 2001 : Das weiße Rauschen de Hans Weingartner
  • 2002 : Mein Russland de Barbara Gräftner
  • 2003 : Mein erstes Wunder de Anne Wild
  • 2004 : Muxmäuschenstill de Marcus Mittermeier
  • 2005 : Am Tag als Bobby Ewing starb de Lars Jessen
  • 2006 : Schläfer de Benjamin Heisenberg
  • 2007 : Full Metal Village de Cho Sung-hyung
  • 2008 : Selbstgespräche de André Erkau
  • 2009 : Universalove de Thomas Woschitz
  • 2010 : Schwerkraft de Maximilian Erlenwein
  • 2011 : Der Albaner de Johannes Naber
  • 2012 : Michael de Markus Schleinzer
  • 2013 : Der Glanz des Tages de Tizza Covi et Rainer Frimmel
  • 2014 : Love Steaks de Jakob Lass[1]
  • 2015 : Chrieg de Simon Jaquemet
  • 2016 : Einer de uns de Stephan Richter
  • 2017 : Siebzehn de Monja Art
  • 2018 : Landrauschen de Lisa Miller
  • 2019 : Das melancholische Mädchen de Susanne Heinrich

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Lien externe

  • Portail du cinéma allemand
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail des récompenses et distinctions
  • Portail de la Sarre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.