Finale du Championnat d'Europe de football 1960

La finale du championnat d'Europe de football 1960 voit s'affronter l'équipe d'URSS contre celle de Yougoslavie et les Soviétiques remportent la première édition de l'Euro sur un score de 2-1 après prolongation.

URSS - Yougoslavie
Contexte
Compétition Euro 1960
Date
Stade Parc des Princes
Lieu Paris, France
Affluence 17 966 spectateurs
Résultat
Union soviétique 2-1 a.p. Yougoslavie
Mi-temps 0-1 0

Avant-finale

La compétition débute au stade des demi-finales puisque quatre sélections nationales participent à l'épreuve. L'URSS élimine la Tchécoslovaquie et la Yougoslavie sort le pays hôte, la France[1].

Finale

Résumé du match

Cette finale est vue comme une opposition de style entre « l'élégance yougoslave » et le « physique soviétique ». Cette opposition est d'autant plus mise en relief à ce moment-ci que la notion du physique dans le football en est à ces prémices et que jusqu'alors, seule la notion de niveau technique apparaît comme une donnée importante pour remporter un match[2].

Les Yougoslaves prennent le dessus sur leur adversaire tout au long du match et cela se concrétise par l'ouverture du score de Milan Galić à la 42e minute. Ce but entre dans les annales du football puisque c'est le dixième match consécutif où l'attaquant marque en sélection et ce record est toujours d'actualité à la fin de l'année 2012, toutes équipes nationales confondues[réf. souhaitée]. Si le gardien de but de l'URSS Lev Yachine est jugé impérial durant le match et qu'il permet à son équipe de ne s'être pris qu'un but en 90 minutes, son homologue yougoslave n'affiche pas le niveau habituel qui lui est reconnu et Slava Metreveli profite d'un tir relâché pour égaliser à la 49e minute[2].

Les deux nations se procurent ensuite chacune une occasion franche de mener 2-1 mais leur joueur manque le but tout fait. À la 87e minute, le soviétique Valentin Ivanov ne saisit pas sa chance et durant la prolongation Dražan Jerković voit le ballon passer sous sa semelle alors qu'il est à trois mètres des cages adverses. L'URSS parvient à inscrire un second but à la 113e minute grâce à Viktor Ponedelnik et le score reste inchangé jusqu'au terme du match[2].

L'Union soviétique remporte ainsi la première édition de l'Euro et les commentaires d'après-match estiment que si l'URSS n'a pas pratiqué le plus beau football de la compétition, elle reste néanmoins celle qui a donné le plus l'impression d'attacher de l'importance à cette compétition naissante[2].

Feuille de match

Union soviétique 2 - 1
a.p.
Yougoslavie Parc des Princes, Paris
21h30
Historique des rencontres
Metreveli 49e
Ponedelnik 113e
Galic 43e Spectateurs : 17 966
Arbitrage : Arthur Ellis
(rapport)

Titulaires :
Lev Yachine
Givi Chokheli
Anatoli Maslyonkin
Anatoly Krutikov
Yuri Voinov
Igor Netto
Slava Metreveli
Valentin Ivanov
Viktor Ponedelnik
Valentin Bubukin
Mikhaïl Meskhi
Entraîneur :
G. Kachalin
Titulaires :
Blagoja Vidinić
Vladimir Durković
Fahrudin Jusufi
Ante Žanetić
Jovan Miladinović
Željko Perušić
Željko Matuš
Dražan Jerković
Milan Galić
Dragoslav Šekularac
Bora Kostić
Entraîneur :
A. Tirnanic, L. Lovric et D. Nikolic

Notes et références

  1. « 1960 : Le rêve de Delaunay devient réalité », sur www.fr.uefa.com, (consulté le 6 novembre 2012)
  2. « La leçon de physique », sur www.fr.uefa.com, (consulté le 6 novembre 2012)
  • Portail du football
  • Portail de l’URSS
  • Portail de la Yougoslavie
  • Portail de Paris
  • Portail des années 1960
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.