First Quantum Minerals

First Quantum Minerals Ltd. (TSX : FM) est une société de mines et métaux basée à Toronto (Ontario). Ses activités principales incluent l'exploration, le développement et l'extraction de minerais en Afrique (Zambie, République démocratique du Congo, Mauritanie).

First Quantum Minerals

Création 1983, 1996
Personnages clés Philip K.R. Pascall, CEO
Forme juridique Ltd.
Action TSX : FM
Siège social Toronto (Ontario)
Direction Philip Pascall (depuis 1996)
Actionnaires voir tableau détaillé
Activité Mines
Effectif 7 500 environ
Site web http://www.first-quantum.com/

Capitalisation 5 643 millions USD en février 2020
Chiffre d'affaires 4 067 millions USD en 2019
Résultat net 57 millions USD en 2019 (perte)[1]

La société a été fondée le 21 décembre 1983 sous le nom de Xenium Ressources Ltd.

Les actions de First Quantum sont cotées à la bourse de Toronto (Canada) (symbole "FM") et à la bourse de Londres Alternative Investment Market (symbole "FQM") au Royaume-Uni.

Activités

  • Cuivre : cathodes, bandes, tiges, anodes, sulfates et concentrés de cuivre.
  • Or
  • Zinc

Histoire

  • En 2006, First Quantum a acquis la société londonienne Adastra Minerals pour $245 millions.
  • En 2008, First Quantum a annoncé l'acquisition de Scandinavian Minerals Ltd pour 281 millions de dollars canadiens.

En janvier 2012, First Quantum vend ses actifs en République démocratique du Congo « suite à la nationalisation de ses activités par le gouvernement du pays ». Elle règle ainsi des litiges judiciaires pour une somme s'élevant à 1,25 milliard $ CA[2].

Une filiale de l'entreprise entreprend à partir de février 2019 l'exploitation d'une mine de cuivre au Panama, malgré l'annulation en justice de la concession pour raisons environnementales. La Cour suprême panaméenne avait en effet déclaré anticonstitutionnel le projet de minier, invoquant les dégâts pour les sols, la végétation, l'air et l'eau, et estimant que l'exploitation léserait l’État et les ressources naturelles du pays. Le gouvernement a cependant donné son accord au projet. Selon les estimations de l'entreprise, l'exploitation doit permettre d'exporter quelque 320.000 tonnes de cuivre par an, pour une valeur de 2 milliards de dollars.[3]

Principaux actionnaires

Au 25 février 2020[4]:

Jiangxi Copper 36,0%
Capital Research & Management W.I. 11,0%
Capital Research & Management G.O. 7,43%
SailingStone Capital Partners 4,79%
J.O. Hambro Capital Management 4,23%
The Vanguard Group 2,74%
Fidelity Management & Research 2,53%
BlackRock Investment Management 2,46%
Fidelity (Canada) Asset Management 1,82%
RBC Global Asset Management 1,54%

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la mine
  • Portail des entreprises
  • Portail du Canada
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.