Fonction polygamma

En mathématiques, la fonction polygamma d'ordre m est une fonction spéciale notée[1] ou et définie comme la m+1e dérivée du logarithme de la fonction gamma  :

.
Tracé de la fonction polygamma le long de l'axe des réels avec en orange m = 0, en jaune m = 1, en vert m = 2, en rouge m = 3 et en bleu m = 4.

Ce qui équivaut à la dérivée me de la dérivée logarithmique de la fonction gamma  :

  • est la fonction digamma .
  • . On appelle parfois la fonction (ou ) la fonction trigamma (en).

Définition par une intégrale

La fonction polygamma peut être représentée par :

Ceci n'est valable que pour Re (z) > 0 et m > 0. Pour m = 0, voir la définition de la fonction digamma.

Représentation dans le plan complexe

La représentation du logarithme de la fonction gamma et des premiers ordres de la fonction polygamma dans le plan complexe est :
. . . . . .

Relation de récurrence

Elle vérifie la relation de récurrence

Théorème de multiplication

Le théorème de multiplication (en) donne

valable pour m > 1 ; et pour m = 0, la formule de multiplication de la fonction digamma est :

Représentation par série

La fonction polygamma a pour représentation en série :

qui n'est valable que pour m > 0 et pour tout complexe z qui n'est pas égal à un nombre entier négatif. Cette représentation peut être écrite avec la fonction zêta de Hurwitz par

On peut en conclure que la fonction zêta de Hurwitz généralise la fonction polygamma à n'importe quel ordre appartenant à ℂ \ (–ℕ).

Série de Taylor

La série de Taylor au point z = 1 est

qui converge pour |z| < 1. Ici, ζ est la fonction zêta de Riemann.

Notes et références

  1. Polygamma Function sur mathworld.wolfram.com.

Références

  • Portail de l’analyse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.