Fontaine-lès-Dijon

Fontaine-lès-Dijon est une commune française appartenant à Dijon Métropole située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Fontainois.

Pour les articles homonymes, voir Fontaine.

Fontaine-lès-Dijon

L'hôtel de ville de Fontaine-lès-Dijon.
Administration
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Fontaine-lès-Dijon
(chef-lieu)
Intercommunalité Dijon Métropole
Maire
Mandat
Patrick chapuis (LR)
2020-2026
Code postal 21121
Code commune 21278
Démographie
Gentilé Fontainois
Population
municipale
8 888 hab. (2017 )
Densité 1 980 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 20′ 36″ nord, 5° 01′ 14″ est
Altitude Min. 250 m
Max. 337 m
Superficie 4,49 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Fontaine-lès-Dijon
Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or
Fontaine-lès-Dijon
Géolocalisation sur la carte : France
Fontaine-lès-Dijon
Géolocalisation sur la carte : France
Fontaine-lès-Dijon
Liens
Site web www.fontainelesdijon.fr

    Huitième ville du département de la Côte-d’Or, chef-lieu de canton situé aux portes de Dijon, la ville de Fontaine-lès-Dijon est reconnue pour son patrimoine ancien et naturel remarquable.

    Au sommet de la butte de Fontaine, deux édifices historiques et emblématiques, l’église Saint-Bernard et la maison natale de saint Bernard, dominent la ville, offrant un panorama extraordinaire sur Dijon et au-delà. Le cheminement des rues du “vieux Fontaine“ offre aussi des trésors pittoresques, avec des maisons très anciennes, des demeures bourgeoises et des parcs somptueux. Devenue progressivement une cité à vocation résidentielle dans l’agglomération dijonnaise, la ville s’est toutefois enrichie d’activités artisanales, industrielles et commerciales au cours des 25 dernières années.

    Fontaine-lès-Dijon est située parmi les communes les plus fleuries de Bourgogne avec 3 fleurs à son palmarès.

    Géographie

    Localisation

    La commune de Fontaine-lès-Dijon est située au nord-ouest de Dijon, capitale de la Bourgogne.

    Climat

    Le climat de Fontaine-lès-Dijon est de type océanique à tendance semi-continentale. Ce qui se caractérise par des hivers froids et des étés chauds. Les précipitations se répartissent sur toute l'année (avec des maximums en automne et au printemps).

    Données climatiques à Fontaine-lès-Dijon.
    Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
    Température minimale moyenne (°C) −0,9 −0,2 2,3 5 9 12,3 14,3 14 11 7,1 2,6 0,1 6,4
    Température moyenne (°C) 1,9 3,4 7 10,1 14,2 17,6 20 19,5 16,2 11,4 5,7 2,7 10,8
    Température maximale moyenne (°C) 4,6 7 11,7 15,2 19,4 22,9 25,6 25 21,3 15,6 8,8 5,2 15,2
    Record de froid (°C) −21,3 −22 −15,3 −5,3 −1,2 2,2 2,8 4,3 −1,6 −4,7 −10,6 −18,7
    Record de chaleur (°C) 16,5 19,9 23,5 29 34,4 36 38,6 39,3 34,2 28,3 21,6 17,5
    Ensoleillement (h) 55 89 141 179 208 234 261 234 189 119 73 55 1 837
    Précipitations (mm) 58,6 47 49,8 48,3 77,3 67,3 54,1 66,9 64,7 60,8 70,6 59,6 725,1
    Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Dijon-Longvic de 1947 à 2007 et records depuis 1831[1],[2].

    Communes limitrophes

    Communes limitrophes de Fontaine-lès-Dijon
    Ahuy
    Daix Dijon
    Talant Dijon

    Histoire

    Portrait de Fontaine-lès-Dijon

    Fontaine-lès-Dijon participe au concours national des Villes et Villages fleuris depuis 1993. Avec 3 fleurs au palmarès 2010, Fontaine se situe parmi les communes les plus fleuries de Bourgogne. L’attribution d’une à quatre fleurs est décidée par un jury, qui se base sur différents critères d'appréciation. Le jury a été frappé par l’importance des efforts d’embellissement et d’amélioration du cadre de vie à Fontaine-lès-Dijon, qui contribuent largement à la qualité de l’accueil en Bourgogne. 

    Fontaine-lès-Dijon est devenue progressivement une cité à vocation résidentielle dans l’agglomération dijonnaise. Toutefois, la ville s’est enrichie d’activités artisanales, industrielles et commerciales au cours des 25 dernières années. La première zone artisanale remonte à 1972. La zone d’activités couvre 50 hectares. C’est là, notamment, que s’est implanté, depuis 1985, le centre de stockage et de distribution des produits pharmaceutiques des Laboratoires Fournier (aujourd’hui Recipharm AB) ainsi que son unité de production des formes sèches (gélules) ouverte en 1991. De nombreux commerçants, fabricants, artisans ou entrepreneurs constituent le tissu économique. Près de 410 établissements emploient environ 3 400 personnes à Fontaine-lès-Dijon. La ville accueille notamment la société Oberthur Technologies, spécialisée dans les cartes à mémoire. C’est à Fontaine-lès-Dijon que cette société fabrique les cartes à puces d’un grand nombre d’établissements financiers français et étrangers.

    Héraldique

    Les armes de Fontaine-les-Dijon, se blasonnent ainsi :

    D’azur à la fasce ondée d’argent accompagnée en chef de trois saffres d’or.[3]

    Monuments aux morts

    Près de l'église Saint-Bernard se trouve deux monuments aux morts. L'un est dédié aux morts des guerres de 14-18, 39-45 et d'Indochine. L'autre rend hommage aux « gardes mobiles de Saône-et-Loire, d'Aveyron, d'Isère, et des Alpes-Maritimes » ainsi qu'aux soldats de toutes armes, en particulier ceux tombés lors de la bataille qui eut lieu au nord de Dijon les 21, 22 et 23 janvier 1871 et qui opposa les troupes de Garibaldi à l'armée prussienne, pendant la guerre franco-allemande de 1870.

    Rue du temple, une stèle rend hommage à deux résistants, Jean Darnet et Robert Pontiroli, fusillés le 26 août 1944. Ils étaient membres du maquis Liberté, créé à la suite du débarquement de Normandie par les FTP, et rattaché le 4 août 1944 aux FFI, sous les ordres du capitaine Rebouillat. Le journal du maquis, incomplet, ne permet de connaître les circonstances précises dans lesquelles les deux jeunes hommes ont été arrêtés par les Allemands, puis exécutés. Robert Pontiroli a été déclaré mort pour la France le 10 août 1945, et Jean Darnet le 6 mai 1946. Ils ont reçu à titre posthume la médaille de la Résistance et la croix de guerre 1939-1945[4].

    Politique et administration

    Tendances politiques et résultats

    Administration municipale

    Le conseil municipal fontainois est composé : d'un maire et de 28 conseillers municipaux (parmi lesquels huit adjoints et trois conseillers municipaux délégués).

    Liste des maires

    Liste de l'ensemble des maires qui se sont succédé à la mairie de Fontaine-lès-Dijon :

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    Jean Souny
    Jean Souny
    Pierre Jacques
    Georges Bourgoin
    Paul Morelon
    Paul Morelon
    Paul Morelon
    Patrick Chapuis UMP
    Patrick Chapuis UMP
    En cours Patrick Chapuis UMP

    Politique environnementale

    Ville fleurie : 3 fleurs (2010)

    Jumelages

    30 ans de jumelage avec Kirn

    Distante de quelque 500 km de Fontaine-lès-Dijon, Kirn est une localité d’environ 9 000 habitants, nichée au fond de la superbe vallée de la Nahe, dans le Landkreis de Bad Kreuznach à proximité de la rive gauche du Rhin. Des visites préliminaires ont permis aux deux communes de découvrir de nombreux points communs entre leurs populations et leurs cités. La décision de se jumeler fut prise le 17 décembre 1985 par les deux conseils municipaux.

    Cela fait 30 ans que Fontaine-lès-Dijon et Kirn entretiennent une relation privilégiée. Les échanges n’ont cessé de se consolider, aussi bien entre habitants, associations sportives qu’entre artistes peintres et sculpteurs. Les familles sont accueillies chaque année pour le week-end de la Pentecôte, alternativement à Fontaine-lès-Dijon et à Kirn. Au fil des années, les délégations, les familles françaises et allemandes tissent ainsi des liens et découvrent leurs régions respectives.

    Population et société

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

    En 2017, la commune comptait 8 888 habitants[Note 1], en diminution de 2,78 % par rapport à 2012 (Côte-d'Or : +1,22 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    447465443438469476434446454
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    451457435430421424448488458
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    4484404745486818451 0201 2551 516
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
    2 6873 6985 0107 0667 8568 8788 9049 1148 881
    2017 - - - - - - - -
    8 888--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Enseignement

    Établissements éducatifs

    Fontaine-lès-Dijon relève de l'académie de Dijon. Celle-ci évolue sous la supervision de l'inspection départementale de l'Éducation nationale.

    Voici ci-dessous la liste exhaustive des principaux établissements scolaires de la commune :

    • le groupe scolaire des Saverney
    • le groupe scolaire des Carrois
    • le groupe scolaire des Porte-Feuilles

    Manifestations et festivités

    • La fête de la musique
    • Les feux de la Saint-Jean
    • Les Trois Saffres en musique
    • Feu d'artifice
    • Les journées du patrimoine
    • Le 4 h du Père Noël
    • Le Salon des Artistes
    • Les Musicales de Fontaine et les Musicales en Folie
    • Des expositions à la Galerie La Source
    • La kermesse paroissiale
    • La cérémonie de citoyenneté
    • Le bal des seniors
    • Le repas des seniors
    • Les animations "Récré Seniors"
    • Des animations et expositions à la Bibliothèque municipale
    • Le concours de fleurissement

    Tout le détail des associations culturelles et familiales fontainoises sur le site de la Ville, rubrique "Sports Vie associative" :

    Santé

    La commune dispose d'un centre de convalescence gériatrique, d'un Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP). La clinique de Fontaine-lès-Dijon a fermé en 2017.

    Il y a également deux EHPAD.

    Sports

    Tout le détail des associations sportives fontainoises sur le site de la Ville : www.fontainelesdijon.fr

    Sports collectifs : basket, football, handball, volley-ball

    Sports de raquettes : badminton, tennis

    Sports de combat : aïkido, judo, karaté

    Sports individuels : aéromodélisme, course à pied, gymnastique volontaire, pétanque, randonnée pédestre, voitures radiocommandées

    Tout le détail des associations sportives fontainoises sur le site de la Ville, rubrique "Sports Vie associative" :

    Transports en commun

    La commune est desservie par :

    Personnalités liées à la commune

    Cette liste n'est pas exhaustive :

    Culture et patrimoine

    Au sommet de la butte de Fontaine, deux édifices historiques et emblématiques dominent la ville, offrant un panorama extraordinaire sur Dijon et au-delà. L’église Saint-Bernard, commencée à la fin du XIVe siècle et transformée jusqu’au début du XVIe, et la maison natale de Saint-Bernard, restaurée au XIXe siècle. Saint-Bernard, figure dominante de l’Ordre Cistercien aujourd’hui présent sur les 5 continents a permis de porter loin en Europe le nom de Fontaine-lès-Dijon.

    En octobre 2013, La Poste a mis en vente un timbre à l'effigie de Bernard de Clairvaux et émis à 1,5 million d'exemplaires. Le nom de la ville est écrit sur le timbre[10].

    Monuments et lieux historiques

    • Chapelle Saint-Ambrosinien

    Dès 1120, les textes mentionnent l'existence d'une chapelle à proximité du château natal de saint Bernard de Clairvaux, dominant le village et sans doute fondée par les parents de celui-ci Tescelin Le Roux et la bienheureuse Aleth.

    Seul le portail de Belin de Comblanchien, maître maçon du duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, est actuellement préservé des ravages du temps.

    • Église Saint-Bernard

    L'église Saint-Bernard de Fontaine-lès-Dijon bâtie entre le XIVe et le XVIe siècle fut dédicacée à saint Ambrosinien qui dépendait de Saint-Martin-des-Champs (située sur la rive gauche du Suzon) jusqu'en 1830 et depuis le XIXe siècle, celle-ci est dédiée à saint Bernard.

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. « Climatologie mensuelle à Fontaine-lès-Dijon »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), sur le site de lameteo.org (consulté le 10 août 2012)
    2. « Records de chaleur à Fontaine-lès-Dijon », sur infoclimat.fr (consulté le 10 août 2012)
    3. Banque du Blason
    4. « La stèle des fusillés du 26 août 1944 », Reflets (journal municipal de Fontaine-lès-Dijon, no 25, , p. 12-13
    5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    9. « Son nom pour la postérité », Le Bien Public, , p. 14 (lire en ligne, consulté le 3 avril 2018)
    10. « Le Bien public, 29 septembre 2013. »

    Voir aussi

    Bibliographie

    • le village des Fontaines, ouvrage collectif, Éditions Virgile, 2007, 127 p. (ISBN 978-2-914-48163-2).

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la Côte-d’Or
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.