Foramen interventriculaire

En neuroanatomie, les foramens interventriculaires[1] (ou trous de Monro en ancienne nomenclature), au nombre de deux, permettent la circulation du liquide cérébro-spinal entre les ventricules latéraux et le troisième ventricule.

Ils doivent leur nom au médecin britannique Alexander Monro (1773-1859).

Notes et références

  1. Vitorio Delage, « Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine », sur dictionnaire.academie-medecine.fr (consulté le 11 décembre 2016)
  • Portail des neurosciences
  • Portail de la médecine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.