Forces armées espagnoles

Les Forces armées espagnoles (Fuerzas Armadas Españolas, FF.AA.), sont chargées de la défense nationale de l'Espagne. Elles sont divisées en trois branches :

Forces armées espagnoles
Fuerzas Armadas Españolas

Emblème des Forces armées espagnoles
Branches Armée de terre
Armada espagnole
Armée de l'air
Guardia Civil (gendarmerie)
Quartier-général Madrid
Commandement
Chef suprême des Forces armées Felipe VI
Ministre de la Défense Margarita Robles
Chef d'état-major Fernando Alejandre Martínez[1]
Main-d'œuvre
Âges militaires 18
Disponibles au service militaire 11 759 557 (2010) (16-49 ans)[2] hommes
11 204 699 (2010) (16-49 ans)[2] femmes
Aptes au service militaire 9 603 939 (2010) (16-49 ans)[2] hommes
Atteignant l'âge militaire chaque année 217 244 (2010)[2]  hommes
205 278 (2010)[2] femmes
Actifs 119 756 (au 1er novembre 2016)[3]
Déployés hors du pays 2 564 (en octobre 2011)[4]
Réservistes 377 800 hommes
Budgets
Budget 8 817 147 570 € (2010)
Pourcentage du PNB 0,84 %

Des personnels des trois armes sont intégrés à la Garde royale (Guardia Real), chargée de la protection du Roi et de sa famille ; d'après la Constitution de 1978, le Roi d'Espagne est chef suprême des Forces armées[5].

Organigramme de l'armée de Terre espagnole

Effectifs

Depuis 2002, date à laquelle le service militaire obligatoire a été suspendu, tous les hommes et femmes des forces armées sont des professionnels. Les effectifs sont en baisse depuis les années 1990.

Au , on compte 119 756 militaires d'active[3] :

  • Armée de terre : 75 822
  • Marine : 20 608
  • Armée de l'air : 20 370
  • 2 956 aux corps communs des forces armées.

Ils sont renforcés par 4 185 réservistes volontaires, des personnes qui offrent leurs services pendant certaines périodes de l'année, ainsi que 399 réservistes de disponibilité spéciale,

À ce chiffre, il faut ajouter 19 409 personnels civils :

  • 4 508 fonctionnaires,
  • 13 245 travailleurs
  • 1 656 personnels statutaires

Engagements internationaux

Du fait de son appartenance à l'Union Européenne, à l'OTAN et à l'ONU, l'Espagne a été partie prenante à de nombreuses opérations de maintien de la paix. Elle est à la date du 21 octobre 2011 impliquée dans les pays suivants[4] :

Notes

  1. CIA World FactBook
  2. (es) « Defensa », sur Palais de La Moncloa, (consulté le 8 mars 2018).
  3. Art. 62 : « Corresponde al Rey [...] el mando supremo de las Fuerzas Armadas. » (« Le commandement suprême des Forces armées revient au Roi »), La Constitución española de 1978, Madrid, Dilema, 2006, p. 46-47.
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’OTAN
  • Portail de l’Espagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.