Frédéric Mestreau

Frédéric Mestreau est un homme politique français né le à Saint-Pierre-d'Oléron (Charente-Inférieure) et décédé le à Saint-Georges-de-Didonne (Charente-Inférieure).

Frédéric Mestreau
Fonctions
Député
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par
Archives nationales (F/1bI/167/20)

Biographie

Négociant à Saintes, c'est un opposant au Second Empire. Nommé préfet de la Charente-Inférieure le , il est élu député en . Invalidé, car inéligible du fait de ses fonctions de préfet, il est réélu à l'élection partielle de . Il siège à gauche et soutient le gouvernement Thiers. Battu aux législatives de à Saintes, il est par contre élu lors d'une partielle dans l'arrondissement Marennes en . Il est l'un des 363 qui refusent la confiance au gouvernement de Broglie le . Il est réélu député en 1877 et 1881. En , il est élu sénateur de la Charente-Maritime. Il est conseiller général du canton de Saujon de 1871 à 1891.

Sources

  • « Frédéric Mestreau », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • « Frédéric Mestreau », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960
  • Portail de la politique française
  • Portail de la Charente-Maritime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.