François-Borgia Marie Evembé

François-Borgia Marie Evembé (devenu par la suite Evemba Njoku'a'Vembe[1]) est un écrivain camerounais né le [2] à Kribi, dans la région du Sud.

François-Borgia Marie Evembé
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Biographie

Evembé est issu d'une famille catholique. Il fut baptisé « François-Borgia Marie » en l'honneur de l'« intercession divine » qui avait permis la naissance d'un enfant mâle. Evembé fréquenta d'abord l'école de la mission catholique de Kribi, puis le collège Liebermann à Douala, mais développa par la suite une attitude assez ambivalente à l'égard de l'Église[3].

Œuvres

  • Sur la terre en passant, Présence africaine, Paris, 1966
  • Tempête , recueil de poèmes, 1967
  • Les morts... de demain, recueil de nouvelles, CLÉ, Yaoundé, 1983

Distinctions

En 1967 le Grand prix littéraire d'Afrique noire lui est décerné pour son roman Sur la terre en passant, ex-aequo avec Jean Pliya pour Kondo le requin[4].

Notes et références

  1. David Ndachi Tagne, Roman et réalités camerounaises, 1960-1985, L'Harmattan, Paris, 1986,p. 11 (ISBN 9782858027323)
  2. Arts d'Afrique, Volume 1, no 4, 1968, p. 48
  3. (en) Richard Bjornson, « Evembe's Sur la terre en passant and the Poetics of Shame », in Studies in 20th Century Literature, printemps 1980, vol. 4, no 2, p. 11-12 [lire en ligne]
  4. Grand prix littéraire de l'Afrique noire. Liste des lauréats, [lire en ligne], consulté le 14 avril 2016

Annexes

Bibliographie

  • (en) Dorothy S. Blair, « François-Borgia Marie Evembé », in African Literature in French: A History of Creative Writing in French from West and Equatorial Africa, Cambridge University Press, 1976, p. 293-295
  • (en) Richard Bjornson, « Evembe's Sur la terre en passant and the Poetics of Shame », in Studies in 20th Century Literature, printemps 1980, vol. 4, no 2, [lire en ligne]
  • Robert Cornevin, Littératures d'Afrique noire de langue francaise, Presses universitaires de France, Paris, 1976, p. 189 et 206
  • Jean-Pierre Gourdeau, « Quelques mots de Sur la terre en passant de Francois-Borgia Marie Evembe », in Annales de l'Université d'Abidjan, série D, 7, 1974, p. 180-184

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Cameroun
  • Portail de la littérature francophone
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.