François-Louis Lemercier

François-Louis Lemercier (né à Pamiers le et mort à Toulouse le ) est un ecclésiastique qui fut évêque constitutionnel de l'Ariège en 1801.

François-Louis Lemercier
Biographie
Naissance
Pamiers
Décès
Toulouse
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque constitutionnel de l'Ariège
.html (en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Biographie

François-Louis est le fils ainé de Georges-Louis Lemercier, seigneur du Chalonge, maître des eaux et forêts et de Claire Darnaud. Il fait ses études à l'université de Toulouse où il obtient un doctorat en théologie mais il est écarté de la chaire par l'archevêque Arthur Richard Dillon qui le juge trop janséniste. Il devient alors curé de Seysses, près de Muret. Il prête le serment à la Constitution civile du clergé et il est nommé par l'évêque constitutionnel de l'Ariège Bernard Font, vicaire épiscopal, directeur du séminaire qu'il réussit à maintenir jusqu'en 1792. Comme son évêque, il est persécuté par les Montagnards, incarcéré à Toulouse puis transféré à Paris, jugé le et condamné à être déporté en Guyane. Conduit à Bordeaux, il est sauvé du transfert grâce à l'intervention de Henri Grégoire.

Après la mort de Bernard Font, il est élu évêque constitutionnel le par 5.982 voix sur 8.692 votants. Il est sacré à Toulouse le 4 mars et participe au Concile de Paris. Après le Concordat de 1801, il se démet le 19 octobre et se retire à Toulouse où il meurt le sans s'être rétracté. Il est inhumé au cimetière Saint-Roch[1].

Notes et références

  1. Paul Pisani, Répertoire biographique de l'épiscopat constitutionnel (1791-1802), A. Picard & Fils, Paris, 1907 p. 370-371.

Bibliographie

  • Portail du catholicisme
  • Portail du XVIIIe siècle
  • Portail de la Révolution française
  • Portail de l’Ariège
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.